×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Fès-Meknès-Investissements: Grosse demande pour l’ex-Cotef

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5694 Le 10/02/2020 | Partager
    1,2 milliard de DH d’investissement pour 4.500 emplois
    Un projet d’agrégation d’oignon autorisé par le CRI
    oignons-agriculture-094.jpg

    Le projet d’une unité d’agrégation d’oignon dans la province d’El Hajeb a été finalement approuvé par la commission des investissements. Il avait auparavant essuyé un refus de la part du CRI qui privilégiait son installation à l’agropolis (Ph YSA)

    L’Agropolis de Meknès constituerait un frein à l’investissement dans les autres provinces de la région Fès-Meknès? C’est la principale interrogation relevée à l’issue de la dernière réunion de la Commission régionale unifiée de l’investissement (CRUI). Surtout, après le refus de la réalisation d’un projet d’agrégation d’oignon dans la province d’El Hajeb.

    «Irrités par cette décision, les responsables de cette province ont quitté les travaux de la commission avant la fin de la réunion», rapporte notre source. Et d’ajouter : «le refus a été justifié par l’existence de la zone Agropolis de Meknès qui devrait abriter ce genre de projet».

    L’argument avancé fait certes «plaisir» à la préfecture de Meknès qui veut valoriser l’Agropole, mais pas au détriment des autres provinces. Surtout que le porteur du projet a déjà acquis un terrain de 3 hectares à El Hajeb et s’apprête à réaliser son unité d’agrégation dans les plus brefs délais. Signalons que le même projet lui coûterait deux fois plus cher s’il est construit dans l’Agropolis. Ceci, en raison de la cherté du foncier. 

    Contacté par L’Economiste, le directeur du CRI, Yassine Tazi, affirme que «le dossier de ce projet va être réexaminé». «Nous sommes là pour encourager tous les projets d’investissement créateurs d’emplois et de richesses pour notre chère région», ajoute-t-il. Et, il en a été ainsi lors de la commission réunie le 6 février, puisque le projet a été requalifié et adopté.

    Pour rappel, la province d’El Hajeb est championne de la production d’oignons au point d’y consacrer un festival tenu durant le mois d’octobre de chaque année. Notons également que c’est dans cette localité que le Maroc et les Pays-Bas avaient décidé de créer un site moderne pour le stockage d’oignons.

    Un accord avait été signé en ce sens, en marge du SIAM 2018, par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc, le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) et la Coopérative agricole marocaine de Meknès (CAM). Le site, premier en son genre dans le Royaume, est conçu autour des techniques de stockage modernes. Sa réalisation devait être financée à hauteur de 10% par l’ambassade des Pays-Bas.

    D’ailleurs, les Néerlandais sont chargés de l’étude économique préliminaire du projet de construction de l’unité pilote à El Hajeb et encouragent les entreprises néerlandaises spécialisées à soumettre une offre compétitive et adaptée aux besoins du projet. À noter que ce projet rentre dans le cadre de l’accompagnement du GCAM aux petits producteurs, notamment pour soutenir leur accès aux nouvelles technologies de stockage et de conditionnement de leurs productions.

    Par ailleurs, la CRUI de Fès-Meknès a donné son aval pour la réalisation de 27 projets pour un montant d’investissement potentiel global d’environ 1,2 milliard de DH. Parmi ces projets, 8 concernent l’ex-Cotef au quartier industriel de Sidi Brahim dans la commune de Fès. Les 27 projets devraient permettre de créer 4.500 emplois, selon le CRI.

    En octobre dernier, plusieurs industriels avaient manifesté leur intérêt pour s’installer dans cette zone industrielle, dans des conditions favorables, dont la location avec option d’achat. Ainsi, sur les 19 demandes déposées dans le cadre de cet appel à projets d’un investissement global de 270 millions DH, 8 ont été retenues. Les deux filières les plus représentées sont le textile et cuir (44%) et l’industrie chimique et para-chimique (31%).

    Les projets validés pour l’ex-Cotef devraient mobiliser un investissement de 213 millions de DH (1.560 emplois à créer). En attendant, le CRI vient de lancer un nouvel appel à projets pour poursuivre les actions engagées permettant le développement de cette zone.

    «Les efforts importants déployés par les ministères de l’Intérieur, des Finances, de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique ont permis d’assainir la situation de la zone en procédant à l’expropriation du foncier, relevant désormais des domaines privés de l’Etat», concluent les responsables du CRI.

    Des procédures simplifiées

    Il est à signaler que ce début 2020 est marqué par la consécration des efforts déployés par l’Etat en matière de simplification de la procédure de création d’entreprises et son harmonisation au niveau de ses guichets de création. L’appui des banques sollicité par le Souverain entre également en vigueur. Sans oublier la mobilisation des crédits, l’apport du Fonds Hassan II, et la réduction des taux d’intérêt. Des mesures qui devraient booster l’investissement et redonner confiance aux porteurs de projets. A ces derniers, le CRI promet tapis rouge et accompagnement de choix. A noter que le délai annuel moyen de création d’entreprises a été ramené au niveau des deux principaux guichets de la région, à savoir Fès et Meknès à moins d’une journée.

    De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc