×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Oued Laou: 200 millions de DH pour la réhabilitation

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5690 Le 04/02/2020 | Partager
    Le montant servira à financer les infrastructures et la voirie
    Gare routière, centre de collecte des déchets, terrains de sport...
    oued-laou-090.jpg

    Oued Laou aura droit à un renforcement de ses infrastructures au grand plaisir de ses habitants et des estivants (Ph. Adam)

    La côte méditerranéenne continue de monter en gamme. Les petites bourgades qui la peuplent font depuis quelque temps l’objet d’une mise à niveau.

    Après Jebha et Azla, c’est au tour de Oued Laou de préparer sa mue. Une convention multipartite est en cours de préparation pour la réhabilitation urbaine de ce petit bourg. L’investissement consenti atteindra les 200 millions de DH répartis sur 4 ans.

    Il sera financé par la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec 40 millions de DH, le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville avec 35 millions de DH, le ministère de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau avec 20 millions de DH, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports avec 23 millions de DH et le ministère de l'Energie, des Mines et de l'Environnement avec 15 millions de DH, entre autres partenaires.

    Le projet a pour objectif de doter la commune de Oued Laou d’une véritable infrastructure routière viabilisée en connectant les différents quartiers entre eux et permettre un accès plus aisé des habitants aux équipements de base.

    En particulier, plusieurs routes et ponts seront aménagés ainsi que nombre de rues seront tracées avec en plus la mise en place de parkings et d’une gare routière, deux éléments qui faisaient cruellement défaut à celui qui devient en été un véritable centre balnéaire.

    En effet, les plages de Oued Laou sont très prisées par les touristes nationaux qui, dès le mois de juin, commencent à déferler sur ses routes mettant à mal les installations.

    La convention prévoit aussi de mettre en place un centre de stockage et de transport des déchets ce qui ne manquera pas de ravir les estivants. En effet, la «décharge» de Oued Laou était la mer, et il arrivait que la brise amène les déchets au milieu des baigneurs.

    Les habitants ne seront pas en reste avec la construction d'un théâtre ainsi qu'un centre de formation professionnelle, la mise en place d'unités d'enseignement préscolaire, le réaménagement de plusieurs établissements d'enseignement primaire, ainsi que la construction d'un nouveau lycée. Les plus jeunes seront servis pour leur part avec la construction d'une salle couverte et nombre de terrains de proximité en plus d’un stade de foot.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc