×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Statistiques fines

    Par Nadia SALAH | Edition N°:5677 Le 16/01/2020 | Partager

    Depuis douze ans, à Al Hoceïma-ville, les prix de l'alimentation montent légèrement plus vite que la moyenne nationale, à 124 contre 120. Il faut rappeler que les prix au Maroc affichent une progression très lente depuis une décennie. Le phénomène est général. A Al Hoceïma, les prix non alimentaires restent assez nettement en dessous de l'indice global. Ces données très fines sont disponibles sur le nouveau service de données du site HCP, le haut-commissariat au plan. Lequel, comme son nom ne l'indique pas, est chargé des statistiques au Maroc. Pour l'instant, le service concerne les provinces du nord.
    On y apprend aussi que le taux de chômage y est de trois points inférieur à celui de la région Casa-Settat. Le pire des endroits pour les chômeurs est l'Oriental avec un taux global (ville et campagne) de plus de 17%.

    N.S.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc