×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    La Ranitidine retirée des rayons

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5664 Le 27/12/2019 | Partager

    Le Maroc retire les médicaments à base de Ranitidine des rayons des pharmacies. Suite à la mise en évidence de N-nitrosodiméthylamine (NDMA), une substance cancérigène, les médicaments à base de la molécule ont été retirés des rayons aux Etats-Unis depuis septembre dernier. «Les médicaments peuvent contenir des niveaux de NDMA supérieurs à l’apport quotidien acceptable pour le corps humain (96 nanogrammes par jour ou 0,32 partie par million)», explique la FDA. A l’instar des USA, une quarantaine de pays ont suivi l’alerte dont le Maroc. Les recherches de l’Université de Stanford et d’autres, ont révélé que la NDMA était le résultat de «l’instabilité inhérente» de la molécule utilisée contre les brûlures d’estomac.

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc