×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Contribution libératoire: «On ne rigole plus!»

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5632 Le 12/11/2019 | Partager

    Etant signataire de la convention OCDE pour l’échange de renseignements à des fins fiscales, le Maroc pourra recevoir à partir du 1er janvier 2021 la liste des nationaux détenant des actifs à l’étranger, avec le détail des montages financiers. Lors de la rencontre avec les membres de l’Asmex vendredi dernier, Mohamed Benchaâboun et Moulay Hafid Elalamy, ont mis en garde l’assistance contre le fait de rater la dernière chance de se conformer à la loi marocaine en souscrivant à la contribution libératoire. «Je préfère négocier avec vous en situation régulière plutôt qu’en situation de redressement et de pénalités», leur a lancé en substance Moulay Hafid Elalamy.

    H.E

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc