×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Textile médical: Une première usine marocaine voit le jour à Berrechid

    Par Jamal Eddine HERRADI | Edition N°:5620 Le 23/10/2019 | Partager
    Un montant d'investissement de 120 millions de DH
    La capacité de production est de 6 millions d’unités par mois
    Une filière innovante présentant un fort potentiel de développement
    textile-medical-020.jpg

    Dans ses ateliers de fabrication, Lamatem développe une capacité de production de 6 millions d'unités par mois (Ph. Privée)

    «Cette unité a été conçue selon les normes internationales, ce qui lui a permis d’avoir toutes les certifications nécessaires pour la prise en charge des commandes d’articles de textile médical du monde entier», explique d'emblée Ali Badaa, directeur général de Lamatem (Laboratoire marocain de textile médical).

    Certifiée ISO 13495 et conforme aux différentes normes européennes, l’unité a été officiellement inaugurée, lundi dernier dans la zone industrielle de Berrechid en présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte.

    «Lamatem est en mesure de produire tous les types d’habillement nécessaires dans les différentes étapes des interventions médicales, allant de la simple visite à l’opération chirurgicale: blouses, drapage, pyjamas de bloc, casaques, charlottes, cagoules…», ajoute-t-il. Il s'agit de la première usine marocaine spécialisée dans la production d’articles de textile médical.

    D’un investissement global de 120 millions de DH, Lamatem avait, auparavant, signé une convention avec le département de tutelle. Quelque 850 postes d’emplois (directs et indirects) ont été créés. Actuellement, Lamatem développe une capacité de production estimée à 6 millions d’unités par mois.

    Installée sur une superficie de 2,34 hectares, cette nouvelle unité industrielle vient renforcer les capacités et diversifier les produits du Groupe Novatis. La surface couverte est de 13.800 m². Elle comporte une salle blanche, la plus grande en Afrique du Nord, d’une superficie de 6.000 m² extensible à 8.500 m2, un hangar de stockage de 2.500 m2 avec des quais de livraison et de réception, et, enfin, un bâtiment administratif.

    Moulay Hafid Elalamy n’a pas manqué de souligner à cette occasion que «cet investissement, qui permet la création d'emplois dans la région, densifie l'écosystème “textile à usage technique”, une filière innovante qui présente un fort potentiel de développement». «Cette usine vient renforcer les capacités de production du textile à usage médical dont les produits au Maroc sont exclusivement importés», a-t-il ajouté.

    «Avec ce projet d’envergure, le Maroc entre dans le club restreint des pays producteurs de textile médical à usage unique. Bien entendu, notre premier objectif est de servir le secteur de la santé dans notre pays», a précisé, pour sa part, Abdallah Badaa, président-directeur général de Lamatem.

    Lamatem est le dernier-né du Groupe Novatis. Fondé en 2003, il s'est développé pour devenir un groupe national composé d’un ensemble d’entreprises, toutes marocaines, comptant quelque 1.300 collaborateurs. Le groupe fabrique, commercialise et distribue des produits d’hygiène pour l’enfant et l’adulte.

    Il exporte (notamment les couches bébé) en Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Sénégal, Côte d’Ivoire... Si Dalaa est la marque phare du groupe, générant le plus gros du chiffre d’affaires, une diversification a été entamée il y a quelques années.

    J.E. HERRADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc