×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Grâce royale dans l’affaire Hajar Raissouni

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5616 Le 17/10/2019 | Partager

    Condamnée à un an de prison ferme pour avortement, Hajar Raissouni a été graciée par le Souverain. La jeune femme a été arrêtée fin août 2019 avec quatre autres personnes: son fiancé, son médecin et deux assistants médicaux.  Ces derniers ont été également graciés. La justice les avait accusés de «relations sexuelles hors mariage», «avortement» et «participation à l’avortement». Le tribunal pénal de Rabat les a condamnés fin septembre 2019 à des peines de prison allant de 8 mois à deux ans.

    F.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc