×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5610 Le 09/10/2019 | Partager

    ■ Le Nobel de physique 2019
    Le Nobel de physique a distingué le mardi 8 octobre trois cosmologues. Le prix va pour moitié à James Peebles (Canado-Américain) pour ses découvertes théoriques en cosmologie physique. Et pour l’autre moitié conjointement à Michel Mayor et Didier Queloz (Suisses) pour leur découverte d’une exoplanète en orbite autour d’une étoile de type solaire, a annoncé Göran Hansson, secrétaire général de l’Académie royale des sciences de Suède. Les trois chercheurs, astrophysiciens et astronomes, ont contribué à «une nouvelle compréhension de la structure et de l’histoire de l’univers». «Leurs travaux ont changé à jamais nos conceptions du monde», a ajouté l’académie. Ils recevront leur prix des mains du roi de Suède, Carl XVI Gustaf, lors d’une cérémonie à Stockholm le 10 décembre, date-anniversaire de la mort d’Alfred Nobel, inventeur de la dynamite et créateur des prix.

    ■ Une directive pour protéger les lanceurs d’alerte
    Les ministres de l’UE ont adopté, lundi 7 octobre, une directive permettant de protéger les lanceurs d’alerte, qui pourront avertir l’opinion publique d’un scandale financier, sanitaire ou environnemental sans crainte de représailles. Le rôle de ces «whistleblowers» est à nouveau au cœur de l’actualité aux Etats-Unis. Au fait, un deuxième lanceur d’alerte vient de sortir du silence pour livrer des informations sur l’affaire ukrainienne à l’origine d’une procédure de destitution contre Donald Trump. Réunis à Luxembourg, les ministres de la Justice ont avalisé ces nouvelles règles, qui doivent être transposées par les Etats membres dans leur droit national dans les deux ans. Des Panama Papers à Cambridge Analytica, de Luxleaks au Dieselgate, une série de scandales ont été dévoilés par ces lanceurs d’alerte, soucieux de mettre au jour un délit ou une menace pour l’intérêt général.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc