×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Payer des «droits» pour devenir avocat!

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5609 Le 08/10/2019 | Partager

    C'est un vieux problème: les droits d'accès aux barreaux sont-ils légaux? Les 4.575 candidats reçus en 2019 doivent payer entre 72.000 et 100.000 DH!  Chaque barreau sur les 16 existants a son tarif. Or, la loi n°28-08 régissant la profession ne prévoit pas ces «droits». Ce dossier pose des interrogations insistantes sur la gestion de la corporation. La refonte de la loi sur les avocats est prévue depuis juillet 2013 par la réforme de la justice. Ces droits d’accès très élevés poussent des juristes à s'orienter vers d'autres professions. Autre effet pervers, les avocats sont tenus à la fin de leurs stages de 3 ans d'avoir leurs cabinets. L'endettement cumulé à cause des indemnités symboliques des stagiaires (en moyenne 2.000 DH/mois) et la difficulté d'accès au crédit font obstacle à l'acquisition d'un local.

    F.F.             

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc