×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca: Mais où sont les projets du plan de développement?

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5595 Le 18/09/2019 | Partager
    Entre-temps, la commune fait son lifting…
    Ravalement des façades, réfection, accessibilité pour les PMR…
    Kiosques de lecture dans les jardins publics!
    grand_thetre_de_casablanca_095.jpg

    Le Grand-Théâtre semble fin prêt. Les ouvriers ont déserté les lieux, en attendant l’inauguration officielle du site (Ph. F.Alnasser)

    Alors que les projets structurants du plan de développement du Grand Casablanca semblent en stand-by, la commune urbaine de Casablanca (CUC) s’attelle à la réfection de ses bâtiments! Ravalement des façades, accessibilité pour les PMR, Kiosques de lecture…

    Voici quelques-uns des appels d’offres lancés pendant l’été et dont l’ouverture des plis intervient ce mois-ci. Il s’agit visiblement de projets pilotés directement par la CUC et non via l’une des 7 SDL que compte la ville de Casablanca.

    L’un des premiers chantiers, dont la désignation de l’adjudicataire devait intervenir le 11 septembre, est celui de l’opération de ravalement des façades de ses bâtiments administratifs. La commune veut-elle se refaire une beauté à l’approche du lancement officiel des projets du PDGC, lancés il y a 5 ans?

    Le Grand-Théâtre est d’ailleurs situé à quelques encablures, ainsi que le parc Ligue Arabe, le parking souterrain de la place Nevada (de plus de 800 places), la place Mohammed V, La Casablancaise,  le TPI entièrement rénové…

    Un autre appel d’offres est relatif à la mise en accessibilité des bâtiments administratifs des sièges des 16 arrondissements et du centre-ville de Casablanca pour les personnes à mobilité réduite (PMR). L’ouverture des plis est prévue mardi 17 septembre. Le coût global de cette opération est estimé à quelque 14 millions de DH.

    casablanca-plan-de-developpement-095.jpg

    Les travaux se sont achevés au parc Ligue Arabe, mais il n’est toujours pas ouvert au grand public (Ph. Casa-Aménagements)

    Parmi les sites concernés, figurent les sièges de la CUC et de la wilaya de Casa-Settat, le Conservatoire de musique et d’arts dramatiques, l’Ecole des beaux-arts, Dar El Khadamat, le marché central… ainsi que les 16 arrondissements que compte la métropole.

    Le même jour, la CUC procédera également à l’ouverture  des plis de l’appel d’offres relatif à la construction des bibliothèques (kiosques) de lecture dans des jardins publics. Seize kiosques, soit un par arrondissement, sont prévus. L’estimation des coûts des prestations est fixée à près de 1,8 million de DH.

    Mais au-delà de ces petits aménagements, les Casablancais se posent des questions sur les gros projets structurants de la métropole. Au lancement du plan de développement du Grand Casablanca en 2015, un deadline de 5 années au plus tard  est fixé. Les livraisons devaient intervenir au fur et à mesure dès 2016.

    Aujourd’hui, à quelques mois de l’échéance 2020, beaucoup de chantiers semblent en stand-by et rien ne filtre sur leur statut. Parmi lesquels: le Grand-Théâtre, parc Ligue Arabe, le parking Rachidi, la coupole Zevaco, la trémie Almohades, le zoo de Aïn Sebaâ… Plusieurs projets sont situés au centre-ville, ce qui contribue à l’anarchie ambiante.

    Le site de la SDL en charge des travaux (Casa-Aménagements), qui donne régulièrement l’état d’avancement des chantiers, affiche désormais l’expression «en cours de travaux». En attendant, c’est le silence radio auprès des décideurs locaux…

    Aziza EL AFFAS

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc