×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Théâtre: Quand amour et générations ne font pas bon ménage

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5593 Le 16/09/2019 | Partager
    La comédie sociale «Un weekend tranquille» le 26 septembre au Mégarama
    L’auteur et comédien à succès Alil Vardar y signe son come-back
    theatre-093.jpg

    Les fans d’Alil Vardar seront aux anges. L’auteur-acteur présentera le 26 septembre prochain au Mégarama de Casablanca sa toute dernière pièce. Une œuvre hilarante dans laquelle il tiendra le rôle principal et qui aborde le délicat sujet de l’âge en amour. Tout un programme! (Ph. T.E.P.)

    Après nous avoir fait mourir de rire dans «Le Clan des divorcés», «Abracadabrunch» ou encore «Familles recomposées», l’auteur-acteur Alil Vardar revient à nouveau sur les planches casablancaises avec sa toute dernière pièce «Un weekend tranquille».

    Une comédie de boulevard hilarante et sans temps morts qui sera jouée le 26 septembre prochain au Mégarama de Casablanca (dans le cadre de la 9e édition des théâtrales de Top Event Productions) et aborde cette fois-ci le thème des conflits intergénérationnels dans le couple.

    Pour le pitch, Jules, un mari volage de 45 ans (interprété par Vardar), a pour compagne une jeune femme de 26 ans. Insatisfait par cette relation, il prend pour maîtresse Geneviève âgée de près de 57 ans. Surpris par cette dernière lors d’un weekend avec sa maîtresse, il devra trouver les mots justes et recourir à une argumentation solide pour sauver son couple ou le remettre en question.

    Une comédie sociale qui renverse avec brio l’archétype du quadragénaire prenant une jeunette comme maîtresse et fait réfléchir le spectateur sur l’importance de partager les mêmes attentes, objectifs et activités au sein d’un couple.

    Une œuvre qui fait réfléchir mais qui se veut avant tout divertissante. Pour parvenir à faire rire le spectateur, Vardar met à contribution le talent de plusieurs comédiens dont notamment Alexandra Vandernoot, Melissa Izquierdo ou encore Jerôme Lenôtre.

    Des comédiens entièrement imprégnés de leur personnage et n’hésitant pas à faire de leur jeu une réelle prestation physique incluant gestuelle millimétrée et ruptures de ton. La pièce fait par ailleurs l’objet d’une mise en scène rythmée et d’un texte plein de rebondissements et de situations cocasses, pour le plus grand plaisir du public.

    Actuellement  rejouée au théâtre de «La Grande Comédie» à Paris, cette comédie de boulevard de 80 minutes a déjà conquis le public français.  L’on y retrouve tous les ingrédients à succès d’Alil Vardar,  dont notamment son autodérision mais aussi son humour bienveillant.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc