×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    La massification atteint des sommets dans les facs de droit

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5552 Le 09/07/2019 | Partager

    Les facultés de droit sont le principal choix des étudiants universitaires. Pour certaines, les effectifs reçus constituent aujourd’hui plus du double de leur capacité d’accueil réelle. La moyenne des inscrits est de 25.000. Avec le taux de réussite exceptionnel au bac cette année (65,5% à la session normale), elles recevront encore plus d’étudiants. Plusieurs ont déjà dépassé le seuil de 30.000. Celle de Casablanca-Aïn Chock atteindra ce plafond à la prochaine rentrée, avec quelque 10.000 nouveaux inscrits, contre 8.500 l’an dernier. Elle offre un ratio d’encadrement qui ne cesse de se dégrader, de 1 enseignant pour 200 étudiants, alors qu’elle devrait en proposer 1 pour 60 ou 70.  

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc