×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Attaques en mer d’Oman

    Par L'Economiste | Edition N°:5536 Le 17/06/2019 | Partager

    L’un des deux pétroliers endommagés par des attaques dans la région du Golfe a été arrimé à un point d’ancrage aux Emirats arabes unis. Après les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, l’Arabie saoudite a accusé le régime iranien de ces attaques non revendiquées qui ont endommagé deux tankers en mer d’Oman. L’Iran a nié toute implication dans ces faits survenus près du détroit d’Ormuz, par lequel transite le tiers du pétrole transporté par voie maritime dans le monde et qui ont fait bondir le prix de l’or noir. La veille, Riyad et les Emirats arabes unis ont appelé à la sécurisation des approvisionnements en énergie venant du Golfe après les attaques survenues environ un mois après le sabotage de quatre navires, dont trois pétroliers, au large des Emirats, attribué également par Washington à l’Iran (qui a démenti).
    Les attaques contre des navires dans la région du Golfe en mai et en juin sont intervenues en pleine guerre de mots entre Téhéran et Washington.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc