×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    L’Etat cède jusqu’à 8% du capital de IAM

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5529 Le 03/06/2019 | Partager

    L’opérateur historique confirme avoir pris acte d’un courrier du ministre de l’Economie et des Finances portant sur l’intention de l’Etat de céder une part maximale de 8% du capital. L’opération devra se faire dans les semaines à venir à travers des cessions de blocs d’actions et une offre publique de vente sur le marché boursier. Le groupe Maroc Telecom se dit «entièrement mobilisé pour accomplir toutes les démarches qui lui incombent dans ce processus et contribuer au succès de l’opération». Pour rappel, IAM figure dans la liste des entreprises privatisables, adoptée en novembre dernier en Conseil de gouvernement. L’Etat a prévu de mobiliser 10 milliards de DH de recettes au titre de l’ensemble des privatisations programmées. L’enjeu étant d’ouvrir le capital des entreprises ayant atteint une maturité et qui opèrent dans des secteurs ouverts à la concurrence. In fine, cela contribuera à augmenter les investissements et dynamiser la Bourse de Casablanca. Rappelons que les actionnaires de référence de Maroc Telecom sont le groupe émirati Etisalat (53%) et l’Etat marocain (30%). Le reste est flottant en Bourse.

    A.R.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc