×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Rif: Le procès qui marque la décennie

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5490 Le 08/04/2019 | Partager

    Les événements d’Al Hoceïma (octobre 2016 à 2017) et le procès qui s’en est suivi sont un marqueur générationnel. Les accusés ont vu leurs peines de prison ferme confirmées en appel, vendredi 5 avril. De 20 ans à un an. Atteinte à la sécurité de l’Etat et tenue de manifestations non autorisées font partie des accusations retenues par la Cour d’appel de Casablanca. Une quarantaine de personnes étaient poursuivies. Elles ont boycotté leur procès qualifié de «politique». Le pourvoi en cassation va dépendre de la volonté des condamnés, selon la défense. L’Etat s’est porté partie civile dans cette affaire. Des éléments des forces de l’ordre ont été blessés lors des manifestations et des bâtiments incendiés. Le CNDH s’est déclaré observateur auprès de la Cour.

    F.F.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc