×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Les dépositaires centraux de titres du monde à Marrakech

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5480 Le 25/03/2019 | Partager
    La ville accueille le 5e forum de la WFC le 8 avril prochain
    300 participants de 90 pays sont attendus
    fathia_bennis_080.jpg

    Fathia Bennis, PDG de Maroclear, organisateur du forum mondial des dépositaires centraux de titres, explique que le Maroc a présenté un dossier de candidature solide pour cet événement que seules quelques métropoles dans le monde ont eu l’honneur d’organiser (Ph. FB)

    Après Cape Town, Saint Pétersbourg, Cancun et Hong Kong, les dépositaires centraux du monde se réuniront à Marrakech pour le 5e forum mondial WFC (World Forum Conference of Central Securities Depositorie), prévu à Marrakech du 8 au 12 avril.

    Organisée par le dépositaire central du Maroc, Maroclear, la rencontre n’attend pas moins de 300 participants en provenance de 90 pays pour débattre des mutations du marché financier.

    Parmi eux, Mohamed Abdel Salam, président de l’Africa and Middle East Depositories Association (AMEDA), et Byungrhae Lee, président du WFC, le ministre des Finances Mohamed Benchâaboun… En plus des dépositaires centraux, le forum accueillera des sommités mondiales dont Gérard Hartskin, président du GLEIF (Global Legal Entity Identifier Foundation), Joseph Lubin, PDG et fondateur de Consensys et co-fondateur de la blockchain Etherium, Marc Bayle de Jessé, directeur général des infrastructures de marché à la Banque centrale européenne. C’est la première fois que le Maroc accueille cet événement d’envergure internationale.

    «Nous avons constitué pour cela un dossier de candidature solide avec tous les détails nécessaires au bon déroulement de l’événement, que seules quelques métropoles dans le monde ont eu l’honneur d’organiser. Avec 60 intervenants prestigieux et plus de 300 participants, le WFC sera une nouvelle occasion pour contribuer au rayonnement du Maroc», indique Fathia Bennis, PDG de Maroclear.

    Le WFC est une institution qui a vu le jour en 2011 suite à une initiative des associations régionales des dépositaires centraux. Elle a pour mission de créer un cadre d’échange d’expériences et un lieu de débat sur les questions d’intérêt commun. Pour son 5e forum, les dépositaires mondiaux ont choisi pour thème: le changement dans les marchés financiers avec un programme de conférences qui débattront de sujets d’actualité comme la cybersécurité, la diversification des services, l’innovation technologique (blockchain et intelligence artificielle). Dans le monde, le changement des marchés financiers est en marche et les alliances existent déjà pour relever ce challenge qu’est par exemple la blockchain.

    D’autres technologies sont aussi importantes, notamment l’intelligence artificielle et le machine learning qui vont révolutionner les usages. Au Maroc, Maroclear a démarré l’élaboration d’une feuille de route de transformation digitale pour les cinq prochaines années.

    «Les travaux sont bien avancés et s’appuient sur des axes de développement stratégiques, notamment l’achèvement de la digitalisation de nos processus, l’ouverture de nos systèmes d’information avec la promotion de l’utilisation des API (Application programming interface), la gouvernance de la data, la stratégie de cybersécurité et la diversification des services, avec là encore une attention particulière à l’adoption de la blockchain», indique Bennis.

    Badra BERRISSOULE

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc