×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Green Climate Fund: AWB ouvre le guichet

    Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:5475 Le 18/03/2019 | Partager
    Le groupe est l’un des référents africains pour le fonds climatique
    100 milliards de dollars de financement potentiellement mobilisables

    Casablanca tient son «Davos africain» malgré une concurrence agressive d’autres métropoles, du Caire à Johannesburg en passant par Nairobi et Abidjan. 2.000 opérateurs d’une trentaine de pays (34) ont participé à la sixième édition du forum international Afrique Développement organisé par le groupe Attijariwafa bank et sa maison mère, le fonds d’investissement Al Mada.

    Au-delà des réflexions habituelles sur l’intégration du continent, il faut surtout noter que ce forum s’est transformé en une grosse vitrine pour les affaires. 5.000 rendez-vous y ont été organisés entre différents opérateurs avec en première ligne, l’agro-alimentaire, les BTP, le négoce, la distribution, l’énergie et le secteur des transports et logistique.

    L’une des annonces phares faite par le groupe Attijariwafa bank au deuxième jour du forum est l’ouverture du guichet du Green Climate Fund, le Fonds Climat  lancé en marge de la COP21 pour lequel le groupe bancaire a été accrédité le 28 février dernier pour l’Afrique. L’autre organisme accrédité au Maroc est CDG Capital. Le Green Climate Fund devrait être doté de 100 milliards de dollars malgré la défection des Etats-Unis qui ont retiré leur signature.

    Le continent africain est l’une des cibles principales des ressources mobilisées par ce fonds, censé lui permettre de contenir par des projets, l’impact du réchauffement climatique. Il va sans dire que l’éligibilité au financement sera étudiée à l’aune de capacités du projet à s’inscrire dans les objectifs de limitation des émissions des gaz à effet de serre.

    En matière d’énergie où les besoins sont énormes sur le continent africain. D’ores et déjà, les équipes d’Attijariwafa bank s’apprêtent à sillonner le continent pour aider les opérateurs privés et les pouvoirs publics à élaborer des projets éligibles à ces financements verts.

    Ce qui est acquis, c’est qu’il s’agira de crédits à des taux concessionnels, 2,5% pour des maturités pouvant aller jusqu’à 40 ans, confirme Mahmoud Redouane El Alj, directeur exécutif de la Banque de Financement et d’Investissement du groupe AWB.

    En marge du forum, un protocole de coopération a été signé par Attijariwafa bank avec la première banque kenyane, Kenya Commercial Bank (KCB). Cet accord permettra au groupe de mettre un pied sur ce marché très concurrentiel et difficile où BMCE Bank est déjà présent. Il devrait lui ouvrir des opportunités dans les marchés couverts par KCB en Afrique de l’Est, une des régions les plus dynamiques du continent.

    Le groupe a également signé un mémorandum d’entente avec le ministère du Commerce et de l’Industrie du Sierra Leone. De même, un accord a été signé avec l’Agence de l’investissement régional du Marché commun des états d’Afrique Australe. Il porte sur le développement commun d’opportunités d’investissement dans les pays membres de l’Agence (Comesa).

    Les lauréats 2019 des trophées

    ■ «Jeunes Entrepreneurs»: Organisé par la fondation Al Mada, le jury présidé par Hassan Ouriagli, PDG du fonds d’investissement Al Mada, a mis notamment en exergue l’engagement de la Fondation Al Mada et ce, à travers la création de l’Association Injaz Al-Maghrib, en 2017.  Le premier prix a été décerné à Oussama Abbou, directeur général de Smart Prospective, le deuxième  à Yassine Es-said, fondateur de «Smart on IoT». Le troisième prix a été remporté par Gael Egbidi, co-fondatrice et directrice générale de Bassite Customer Relationship. Le jury a décerné un «Prix spécial» au Tunisien Ayoub Rahoui, fondateur de Health Services.
    ■ Coopération Sud-Sud: Le premier prix, «Platinum», a été remporté par la société égyptienne EL Sewedy Electric, le deuxième «Gold», est revenu à la société Ebomaf du Burkina Faso et enfin, le troisième «Silver», a primé la société mauritanienne Infolog.

    A.S.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc