×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    CFG Bank: Le concept multicanal séduit

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5471 Le 12/03/2019 | Partager
    Une offre axée sur la digitalisation des services bancaires avec de nombreuses innovations
    La banque élargit son réseau à 16 agences et 70 GAB
    Plus de 4 milliards de DH de dépôts collectés et 2,6 milliards de DH de crédits octroyés
    souad_benbachir_071.jpg

    Pour Souad Benbachir, ADG de CFG Bank, les trois premières années d’exercice de la banque sont satisfaisantes. L’établissement a réussi à attirer près de 20.000 clients, collecté plus de 4 milliards de DH de dépôts et distribuer 2,6 milliards de DH de crédits. Le tout grâce à la qualité de service et à l’innovation (Ph. CFG Bank)

    CFG Bank est en phase avec ses objectifs. A mi-parcours de son plan stratégique, la banque tire un bilan plus que positif de ses 3 premières années d’exercice. «Nous sommes très satisfaits du retour commercial aujourd’hui, puisque nous avons atteint environ 20.000 clients», confie d’emblée Souad Benbachir, administrateur directeur général-associée de CFG Bank.

    Il faut dire que l’établissement repose sur un modèle multicanal qui «s’appuie principalement sur le digital complété par un réseau resserré d’une vingtaine d’agences d’avant-garde ainsi que d’un réseau de guichets automatiques bancaires (GAB) sophistiqués.

    Un réseau qui est actuellement constitué de 16 agences très modernes à Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech et Fès. A cela s’ajoute 70 GAB dont 40 placés en dehors des agences, dans des supermarchés Carrefour, des stations-services ou dans des malls. «Ces guichets sont en eux-mêmes des mini-agences accessibles 24h/24 et permettent dépôts de chèque, de cash, virements, mise à disposition de cash, changement de code pin…», se réjouit Benbachir qui soutient que CFG Bank est la première banque à avoir apporté une offre digitale de premier plan.

    Sur ce point, l’établissement a introduit, dès son lancement fin 2015, l’ouverture de compte avec impression des moyens de paiement (carte et chéquier) et installation de l’application CFG Bank en 45 minutes en agence. Justement, l’application permet une grande autonomie au client. Il peut en effet effectuer un certain nombre d’opérations bancaires sans même recourir à son conseiller ou même se déplacer en agence.

    Il est ainsi possible de bloquer et débloquer sa carte, faire opposition de la carte et du chéquier, modifier le plafond de carte, payer les factures diverses et les impôts, recalculer le code pin de la carte, prendre un rendez-vous avec son conseiller, échanger avec lui par messagerie sécurisée, suivre les dépenses par rubrique, initier des virements externes, faire un dépôt de chèque à travers le scan du chèque… De plus, la banque continue d’enrichir son offre notamment avec le lancement d’un nouveau service avec CIH Bank à travers l’instantanéité des virements des clients d’une banque à l’autre.

    Sans oublier le lancement du service, au cours de ce mois, de la dotation en devises digitale. «Le client pourra tout faire au travers de l’application y compris le scan de son passeport et l’alimentation de sa carte internationale à sa guise à distance», souligne l’ADG.

    Même si l’accent a été mis au départ sur le particulier, CFG Bank a développé une offre pour les entreprises avec une gamme large de crédits, y compris le leasing. Aujourd’hui, «sur les 2,6 milliards de DH de notre encours de crédits, 46% sont destinés aux entreprises», affirme Benbachir qui indique que CFG Bank propose également des produits de banque au quotidien pour les TPME. A noter que l’établissement bancaire s’autofinance puisqu’il dispose de plus de 4 milliards de DH de dépôts de la clientèle à fin 2018.

    Pour financer son projet, CFG Bank a levé 600 millions de DH de fonds propres auprès d’investisseurs de la place. Elle a en parallèle investi le même montant depuis 2010 avec près de la moitié (250 millions de DH) en informatique. Ce qui fait qu’aujourd’hui, 80% des opérations de la banque sont réalisées par le canal digital. Mieux, 1 client sur deux de la banque est 100% digital réalisant toutes ses opérations courantes par le canal digital.

    Client prescripteur

    L’offre de CFG Bank est, selon Souad Benbachir, plébiscitée par ses clients «qui ont exprimé pour deux années consécutives un taux de satisfaction supérieur à 90%».  Et pour cause, «nos clients apprécient la liberté apportée par notre technologie qui leur permet de réaliser la plus grande partie de leurs opérations en toute autonomie. Ceux-ci se connectent en moyenne un jour sur deux à l’application», explique-t-elle. L’ADG assure que compte tenu du niveau de satisfaction, les clients sont les premiers commerciaux de la banque puisqu’ils la recommandent aux autres.

    Moulay Ahmed BELGHITI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc