PATH :/home/leconomi/public_htmlnot loaded
×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

A peine 1.900 médecins formés par an

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5463 Le 28/02/2019 | Partager

Le Maroc n’arrive toujours pas à former suffisamment de médecins. Chaque année, à peine 1.900 sortent des universités, alors que l’objectif fixé en 2007 était de 3.300 par an à l’horizon 2020. «Nous sommes encore loin de cet objectif, malgré la création des facultés de médecine de Tanger et Agadir», reconnaît le ministre de l’Education nationale, Saaïd Amzazi. Une 3e faculté est en construction à Laâyoune et une 4e est à l’étude à Benslimane. Toutefois, «on ne forme pas des médecins dans des amphithéâtres», souligne Amzazi, mais dans des CHU. Ces derniers font cruellement défaut. Les 3 nouveaux CHU en construction pourraient améliorer la situation.

A.Na

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc