×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Les oignons plus chers que la viande de poulet

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5459 Le 22/02/2019 | Partager

    Le prix de vente des oignons secs au marché de Casablanca et de Rabat a atteint hier jeudi 21 février respectivement 21 et 23 DH alors que la viande de poulet de chair vif était proposée à 10 DH et 11,50 DH. La flambée des prix s’explique par la récente vague de froid et de pluies ainsi que la non-structuration des circuits de distribution.

    H.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc