×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    5G: Ericsson dans les starting-blocks

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5458 Le 21/02/2019 | Partager
    Le groupe suédois a déjà signé une dizaine de contrats dans plusieurs régions du monde
    L’implémentation de la norme au Maroc suspendue au feu vert de l’ANRT
    5-g-058.jpg

    L’équipementier IT suédois s’apprête à annoncer ses nouvelles solutions 5G au cours du salon mondial de la téléphonie mobile, prévu du 25 au 28 février à Barcelone (Ph. Ericsson)

    Ericsson est en promotion en Afrique dans sa préparation du congrès mondial de la téléphonie mobile qui se tiendra du 25 au 28 février à Barcelone. L’équipementier suédois, fondé il y a 140 ans, dévoilera ses dernières solutions technologiques au salon mondial.

    Une chose est sûre: la multinationale mise beaucoup sur la 5G pour laquelle elle a déjà signé une dizaine de contrats à travers le monde: États-Unis, Norvège, Grande-Bretagne, Suisse, Australie… Elle peut au passage bénéficier de la «mise en quarantaine» du chinois Huawei, soupçonné par les pays occidentaux d’avoir glissé un mouchard dans sa technologie.

    En tout cas, Ericsson table sur 1,5 milliard d’abonnés potentiels à l’échelle internationale d’ici 2024. Soit environ 40% de la population mondiale abonnée à la 5G. Outre le chinois, la multinationale suédoise est concurrencée par Nokia sur ce créneau. Au niveau de l’Europe occidentale, la 5G devrait représenter 1/3 des abonnements à la téléphonie mobile d’ici 2024.

    Au terme du troisième trimestre 2018, le trafic de la data via le mobile a augmenté de 73% par rapport à la même période de 2017, soit le taux de progression le plus élevé depuis 2013. Mais c’est en Asie du Nord-Est, essentiellement en Chine, que le trafic de données par smartphone a le plus augmenté. La région génère le plus haut trafic de données sur smartphone à raison de 7,3 Go par mois.

    L’Amérique du Nord se positionne en pole position via des terminaux paramétrés pour 8,6 Go par mois. Ce qui correspond à la consommation d’une vidéo en streaming HD de plus de 12 heures par mois. Le trafic de la data est celui qui booste la rentabilité des sociétés de télécoms. Le marché est donc propice à l’investissement.

    Les facteurs de succès de la 5G se déclinent à travers la capacité réseau accrue, un rapport coût/gigaoctet très bas par rapport aux solutions précédentes… De plus, l’implémentation de la nouvelle technologie ne nécessite pas d’investissements supplémentaires du fait que les équipements sont évolutifs. 

    L’intégration des technologies NB-IoT et Cat-M1 aux connexions via smartphone permet de booster les performances et les applications des objets connectés. Ainsi, sur les 4,1 milliards de connexions projetées en 2024, l’Asie du Nord-Est devraient accaparer 2,7 milliards.

    Ericsson, qui s’était désengagé de la fabrication de téléphones depuis sa séparation d’avec Sony (Xperia), s’est beaucoup plus orienté vers des équipements à plus forte valeur ajoutée. Ainsi, il a développé une large gamme de solutions en matière d’objets connectés (IoT). 

    Au Maroc, Ericsson a présenté sa solution 5G au management de Maroc Telecom il y a quelques semaines. Ses équipes devraient approcher sous peu les autres opérateurs. En revanche, pas de calendrier officiel sur le déploiement de la solution au Maroc.

    Selon le management de la direction régionale d’Ericsson, le Royaume devrait faire partie des premiers pays africains à adopter la 5G, aux côtés de l’Afrique du Sud et de l’Egypte. Le déploiement de la 5G reste suspendu au feu vert des autorités de régulation.

    H.E.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc