×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Institut français du Maroc, de la culture pour tous

    Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5455 Le 18/02/2019 | Partager
    La saison 2019 officiellement lancée
    Théâtre, cinéma, littérature, débats d’idées…
    38 résidences artistiques programmées
    institut_francais_du_maroc_055.jpg

     

    Au total, plus de 300 jours de programmation et une vingtaine d'événements majeurs sont prévus dans les 12 instituts français au Royaume pour la saison culturelle de l’Institut français du Maroc 2019. Placée sous le signe de «Nouveaux horizons», cette édition promet «le meilleur de la culture française contemporaine et de belles collaborations franco-marocaines» autour de la musique, du théâtre, de la danse, du cinéma, des arts visuels, de la littérature et des débats d’idées.

    L’évènement a été lancé en grande pompe vendredi 15 février, à la Résidence de l’ambassade de France à Rabat, en présence d’une pléiade de personnalités du monde de la diplomatie et de la culture.

    Grâce à la culture, aux arts et aux idées, «nous construisons ensemble un monde de compréhension, de dialogue et d'humanité», a annoncé l’ambassadeur de la France à Rabat, Jean-François Girault, précisant que c'est tout le dynamisme de la relation entre la France et le Maroc et son constant renouveau qui seront matérialisés dans cette saison culturelle. Un dynamisme dont le point d’orgue sera certainement la magnifique exposition «Couleurs de l’Impressionnisme», portée par la Fondation nationale des musées du Maroc.

    L’exposition-événement, fruit du partenariat entre la Fondation et le Musée d'Orsay, sera organisée, du 3 avril au 31 août 2019, au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain. Elle donnera à voir quelques chefs-d’œuvre des plus grands maîtres du mouvement pictural le plus populaire de l'histoire de la peinture: Monet, Degas, Renoir ou Cézanne.

    Dans un autre registre, toujours du côté des arts visuels, l’exposition France eMotion  emmènera le public dans une promenade inédite à la rencontre du patrimoine culturel français, au croisement entre photographie, réalité augmentée et animation numérique. La nouvelle BD arabe s’exposera, pour sa part,  dans plusieurs villes, en présentant les œuvres d’une cinquantaine d’auteurs qui évoqueront le quotidien des grandes villes et exploreront des récits de l’intime.

    Le désormais incontournable Festival  international du cinéma d’animation de Meknès aura lieu du 22 au 27 mars 2019. L’évènement connaîtra la participation de quelques sommités du monde du cinéma d’animation, à l’instar de Didier Bruner (Kirikou et la sorcière), de Peter Steve (L’Age de glace) ou encore Michael Dudok de Wit (La Tortue rouge).

    Toujours depuis la capitale ismaélienne,  «La Cigogne Volubile» prendra son envol. Véritable temps fort de la saison culturelle France-Maroc, il s’agit d’un événement majeur et national dédié à la littérature jeunesse au Maroc, lancé en 2010.

    Ateliers créatifs, rencontres pédagogiques et professionnelles,  lectures, expositions, spectacles et projections, l’évènement a pour ambition de transmettre le goût de la lecture au jeune public marocain et de faciliter l’accès au livre, en partenariat avec le réseau des écoles publiques et privées, ainsi qu’avec des associations.

    De grandes signatures de la danse française seront également au rendez-vous.  C'est le cas de l’exposition du grand danseur chorégraphe français Philippe Découflé et Hervé Koubi. La musique classique sera présente avec Marc Coppey.

    Le débat d’idées sera omniprésent à travers des cycles de conférences sur l’architecture, les dernières découvertes scientifiques et les sciences sociales. Une grande part sera dédiée aux jeunes avec notamment le Tribunal des générations futures et le Forum des jeunes leaders d’Essaouira.

    Pour prolonger les soirées d’été, les Nuits du Ramadan et les Nuits électriques investiront cinq villes du Royaume, alors que le Nuit des philosophes investira comme à l’accoutumée les villes de Rabat et Casablanca. Comme le souligne la directrice générale de l'Institut français du Maroc, Clélia Chevrier Kolacko, la saison culturelle ne se contentera pas seulement de la diffusion, mais intégrera également la coproduction avec les artistes marocains, l'accompagnement des associations marocaines culturelles dans le développement de leurs compétences, ainsi que la promotion de l'échange entre les artistes français et marocains.

    «Au-delà de la programmation, les antennes de l'Institut français au Maroc accompagneront l'émergence des talents dans la création et la diffusion de leurs œuvres au Maroc et en France, par le biais de 38 résidences artistiques et des concours», promet-elle.

    A.Bo

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc