×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Chambre de commerce de Rabat: L'opération de mise à niveau lancée

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5443 Le 31/01/2019 | Partager
    Elle est prévue dans le cadre du contrat-programme signé avec le gouvernement
    Meilleure gouvernance, formation, cartographie économique de la région… les 1ers chantiers

    La Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Rabat Salé Kénitra s'engage dans une vaste opération de restructuration. Un projet prévu dans le contrat-programme signé, l’année dernière, avec le gouvernement, à l’instar des autres chambres du pays.

    «Nous faisons partie des premières chambres à démarrer les opérations de développement de nos établissements», indique Abdellah Abbad, président de la CCIS de la région de Rabat.

    «Pour ce faire, le contrat mobilisera une enveloppe de près de 10 millions de DH pour financer la réalisation de plusieurs actions»,  précise Aziz Hilali, vice-président de la CCIS de Rabat. Le processus démarrera d'abord avec la mise à niveau de l’administration de la CCIS. Un cabinet d’étude a été déjà choisi pour accompagner ce chantier, est-il indiqué.

    Cette mise à niveau portera sur l’organisation et le système de gouvernance ainsi que l’amélioration des compétences du personnel de la chambre.

    L’année suivante, un second chantier est également prévu dans le contrat-programme. Il s'agit du lancement d'une série de projets d'affaires qui seront assistés par le ministère de tutelle. Ces projets vont permettre de redresser la situation financière de la chambre, afin, qu'au terme des 4 années de contrat-programme, elle puisse être autonome et dotée d’une organisation moderne avec un personnel qualifié.

    Dans le cadre de cette dynamique, la CCIS de Rabat s’attaque aussi à un sérieux problème, à savoir l'absence d’informations fiables quant aux activités économiques au niveau de la région. Un appel d’offres est en cours pour préparer une cartographie économique de la région.

    Un document sans lequel, toutes les décisions qui pourraient éventuellement être prises par les différents responsables locaux et centraux seront forcément biaisées, et par conséquent sans résultats efficaces. C'est déplorable, mais vrai: actuellement la région ne dispose pas de système d’information lui permettant d'obtenir (et fournir aux investisseurs) des informations détaillées sur la structure du tissu économique au niveau de toute la zone.

    «Par exemple, pour chaque zone industrielle, nous devrions disposer de la liste de l’ensemble des opérateurs sur le site avec des informations détaillées sur leurs activités. Ces informations sont souvent réclamées par les investisseurs qui cherchent à s’installer dans la région. Cela leur permettra d’évaluer l’opportunité et l’éventuelle rentabilité de leurs projets», explique le vice-président de la chambre de Rabat.  

    Cette cartographie économique procédera ainsi au recensement de l’ensemble des opérateurs dans les différents secteurs économiques avec plus de détails sur leurs activités: investissement, nature de la production, chiffre d’affaires dont éventuellement la part à l’export, l’effectif du personnel…Une mise à jour annuelle de cette carte est prévue, ce qui va permettre d’assurer la fiabilité des informations.

    Une école dédiée aux commerçants

    Les derniers mouvements de grèves des commerçants devraient susciter une prise de conscience de l’importance de leur encadrement et leur accompagnement dans leur profession. «Une école dédiée aux commerçants est ouverte au sein de la chambre depuis le 25 janvier», annonce le président de la CCIS de la région de Rabat. Assurée par des professeurs et des commerçants expérimentés, cette formation va aider les commerçants à mieux gérer leurs affaires et s’initier aux nouvelles technologies.

    N.E.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc