×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Les Impériales 2019: Un musée de la publicité pour la 3e édition

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5437 Le 23/01/2019 | Partager
    Il expose le patrimoine marocain sur plus d’un siècle
    Il restera ouvert durant un mois
    Workshops, débats, jobdating, remise des prix, au programme de la semaine
    les_imperiales_2019_037.jpg

    Le musée de la publicité invite à découvrir l’évolution technologique dans le secteur: téléviseurs, radios, magnétoscopes, caméras... (Ph. F.Al Nasser) 

    C’est en grande pompe qu’a démarré la 3e édition des Impériales, lundi dernier à Casablanca. Cette grand-messe des professionnels du secteur du marketing et de la communication, organisée en partenariat avec le magazine MediaMarketing, a connu la présence de personnalités de la culture, de la production et de la publicité.

    Les Impériales 2019 ont mis en place un musée de la publicité qui retrace plus d’un siècle de publicité au Maroc, de 1910 à aujourd’hui. Plusieurs affiches, spots TV et packaging ont été exposés. Une initiative première en son genre qui n’a pas été aisée pour les organisateurs.

    «Pour récolter tous ces trésors, nous avons écumé les marchés aux puces, pris contact avec des particuliers et nous avons également eu certains spots et affiches de la Régie de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT)», explique Anouar Sabri, président de l’association des Impériales, lui-même collectionneur de vieilles affiches publicitaires.

    colette_amram_037.jpg

    Colette Amram, doyenne des publicitaires marocains et fondatrice de l’agence Top Publicité (Ph. F.Al Nasser) 

    «Mais tout cela n’est que le début d’une belle aventure. Nous travaillons déjà à enrichir la collection de la prochaine édition», souligne Sabri, dont le but est de reconstituer le patrimoine publicitaire du Maroc et d’aboutir à un musée permanent. Ce musée éphémère, qui devait initialement ouvrir une semaine, a connu un franc succès lors de l’inauguration. L’exposition se prolongera donc jusqu’à la fin du mois de février, à la galerie de l’immobilier Prestigia Anfa.

    L’événement sous le thème «Les défis des marques au Maroc», en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication, se déroulera durant toute cette semaine. Les matinées sont entièrement dédiées aux workshops et trainings. Animés par des experts de la communication et des consultants formateurs, ils traiteront des sujets divers.

    les-imperiales-2019-037.jpg

    La galerie expose les archives de la publicité au Maroc depuis 1910. Elle retrace une décennie d’œuvres, d’affiches, de packagings... (Ph. F.Al Nasser)

    Au programme, l’intégration du digital dans la stratégie des médias, le positionnement des médias et leurs modèles économiques, les moyens de financement et l’avenir des médias.... «Nous avons choisi des thématiques pointues pour les professionnels et des débats visant à déterminer les prospectives de l’écosystème dans lequel tous les acteurs du secteur opèrent», indiquent les organisateurs des Impériales.

    Un «jobdating» aura également lieu aujourd’hui, mercredi, au Carré d’Or à Casablanca. Une occasion pour rassembler offreurs et demandeurs d’emplois. Quelque 90 étudiants d’écoles privées et publiques y sont attendus. 

    imperiales_2019_1_037.jpg

    Les Impériales 2019 organisent aussi une remise de prix «Les Etoiles». Ils seront attribués pour célébrer les talents, les entreprises, les agences et les campagnes qui se sont démarqués en 2018. Les noms des gagnants seront annoncés lors du dîner soirée de gala, demain.

    Pour rappel, le secteur des métiers du marketing, de la communication, des médias et du digital au Maroc est composé de plus de 8.500 entreprises, de différentes tailles. Elles enregistrent un chiffre d’affaires annuel d’environ 12 milliards de DH.

    Tilila EL GHOUARI   

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc