×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Un président par intérim pour l’université de Casablanca

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5433 Le 17/01/2019 | Partager

    Le mandat de Driss Mansouri à la tête de l’université Hassan II de Casablanca arrive à son terme. En attendant la fin du processus de sélection de son successeur, un président par intérim a été nommé mardi dernier. Il s’agit de Abderrahim Khalidi, directeur de la nouvelle Ecole supérieure des arts appliqués, qui ouvrira ses portes à la rentrée prochaine. Khalidi, qui n’est pas candidat à la présidence, était jusque-là vice-président de l’université. Pour rappel, une quinzaine de candidats ont postulé, dont Driss Mansouri. Mais arrivé à la l’âge de la retraite, et n’ayant pas demandé de prolongation à temps, sa candidature est compromise. Il ne compte donc pas se présenter à l’oral.

    A.Na

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc