Régions

Tanger: Les universités espagnoles en mode séduction

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5432 Le 16/01/2019 | Partager
Une vingtaine d’universités ibériques en prospection cette semaine
Objectif, convaincre les étudiants marocains de poursuivre leurs études en Espagne
etidiant-universites-espagnoles-032.jpg

La première étape de la caravane des universités espagnoles a été Tanger où se trouve un important vivier de candidats dont des élèves issus de la mission espagnole (Ph. Adam)

Les universités espagnoles cherchent de nouvelles recrues. Une vingtaine d’entre elles sont depuis lundi dernier en tournée au Maroc. Il s’agit d’une caravane dédiée à la promotion de l’enseignement supérieur ibérique lancée par l’ambassade d’Espagne à Rabat et le Service espagnol pour l’internationalisation de l’éducation qui en est à sa troisième édition.

La première étape a été Tanger où les établissements d’enseignement supérieur espagnols, publics et privés, ont présenté leur offre de formation pour les étudiants de la région. Parmi eux, des établissements de toutes les régions espagnoles dont l’Andalousie et la Catalogne, mais aussi Madrid. La tournée se poursuivra à Casablanca ce mercredi au sein de l’institut Juan Ramón Jiménez, pour se terminer le jeudi 17 à l’hôtel Rabat de la capitale.

«Notre objectif est de présenter l’offre de l’université espagnole qui est représentée par 20 établissements parmi les plus réputés du pays, mais aussi montrer les avantages d’un système universitaire qui s’inscrit dans le sein de l’espace européen avec une formation prestigieuse», déclare María Antonia Trujillo Rincón, conseillère d’éducation au sein de l’ambassade d’Espagne à Rabat.

Pour la responsable espagnole, le choix du Maroc pour l’organisation d’un tel événement est évident, vu les relations de qualité qui lient les deux pays avec des liens historiques, culturels et de bon voisinage, en plus de la proximité géographique qui fait de l’Espagne l’un des pays les plus convoités par les étudiants marocains.

Actuellement, l’Espagne compte avec 85.000 étudiants marocains dans les bancs de son université parmi lesquels plus de 5.000 sont en train de mener un master ou un doctorat.

Parmi les filières choisies par les étudiants marocains figurent les sciences sociales et les lettres, mais aussi la médecine et la pharmacie, les filières les plus en vogue, l'architecture et l'ingénierie aussi. Un nombre important d’architectes et de pharmaciens issus des villes du Nord sont passés par les établissements de formation de Grenade et de Séville, par exemple.

A noter que les études sont ouverts tant aux étudiants issus de la mission scolaire espagnole, qui constituent un vivier important, qu’au reste. «Nous recevons de plus en plus de demandes d’équivalence pour les diplômes marocains», note la conseillère espagnole qui parie sur les tarifs bas qu’offre la formation supérieure en Espagne et qui sont parmi les plus compétitifs en Europe.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc