×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: Al Awn wa Al Ighata lance Karamaty 2.0

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5431 Le 15/01/2019 | Partager
    Une campagne pour les familles d’orphelins, principal combat de l’association
    En 2017, l’appel à dons a permis de collecter 4,1 millions de DH et financer 158 projets
    al_awn_wa_al_ighata_karamaty_2.jpg

    L’association Al Awn wa Al Ighata dispose d’un siège au quartier Branes avec plusieurs annexes dédiés aux orphelins et à leurs familles (Ph. Adam)

    L’association Al Awn wa Al Ighata (Aide et Secours) vient de lancer sa 2e campagne de collecte de fonds baptisée Karamaty 2.0 (Ma dignité). Il s’agit d’une opération ciblée dont l’objectif est d’aider les orphelins à sa charge à monter un projet générateur de revenus et à devenir financièrement indépendants.

    La campagne entend innover cette fois, elle vise lors de cette édition à élargir le spectre de son intervention et à cibler l’environnement direct des orphelins en incluant leurs familles. L’objectif est de développer leur autonomisation et autosuffisance lors d’une campagne qui durera jusqu’au 28 février, selon l’Association.

    Karamaty apporte un appui financier certes, mais assure aussi la formation et la qualification pour la mise en place des projets. Une fois lancés, un suivi est assuré afin de garantir toutes les chances de succès aux projets.

    Lors de sa première édition en 2017, Karamaty avait réussi à lever 4,1 millions de DH. Le montant a permis de financer 158 projets dont une écrasante majorité à Tanger. Le taux de réussite a été de 69% avec seulement 10 projets à l’arrêt.

    Le but final reste l’autonomisation, mais aussi la culture de la valeur du travail et l’aide à l’abstinence de la mendicité et d’autres fléaux, notent les responsables de l’association qui intervenaient lors d’une conférence à l’occasion du lancement de cette opération.

    L’association Al Awn wa Al Ighata a été fondée en 1994. Depuis elle a fait un long parcours avant d’être déclarée d’utilité publique en 2011. En 2015, elle a obtenu sa certification Iso 9001. Elle travaille dans le domaine de l’aide à la famille, orphelins et veuves en particulier.

    En 2018, elle a réussi à parrainer 1.359 familles d’orphelins, soit un total de près de 10.000 personnes. Elle a aussi aidé à la scolarisation de 2.100 enfants dont certains profitent d’une bourse d’études, de cartables et même d’un appui scolaire dédié.

    La force de frappe d’Al Awn wa Al Ighata se base sur un groupe d’une dizaine de superviseurs sur le terrain qui assurent un suivi régulier de ces familles et un réseau de 8 centres de proximité dans plusieurs quartiers de Tanger et des autres villes de la région.

    Les responsables de l’association relèvent avec satisfaction le nombre de familles ayant obtenu l’autosuffisance et qui ont atteint 857 en 2018, un véritable indicateur de succès pour ces derniers.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc