×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Conflits: Devenez médiateur positif!

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5395 Le 19/11/2018 | Partager
    Un ouvrage du coach spécialisé sur la question Jean-François Thiriet
    Origine de la querelle, identité des parties prenantes… Les bonnes questions à se poser
    conflits_livres_095.jpg

    Dans son dernier ouvrage récemment paru, le facilitateur en intelligence collective Jean-François Thiriet livre au lecteur les outils pour devenir un médiateur positif. Parmi les plus efficaces à cultiver, l’on trouve notamment la relaxation ou encore la communication non verbale (Ph. Amazon)

    Les conflits au travail sont monnaie courante en entreprise. Inévitables, ils sont souvent mal négociés par les salariés et leurs managers, ce qui influe directement sur le climat social des équipes. Dans son dernier ouvrage «Ni hérisson, ni paillasson. Plus jamais peur des conflits!» publié aux éditions Gereso, le coach Jean-François Thiriet dévoile au lecteur les clés pour ne plus avoir peur des querelles et leur faire face intelligemment.

    Ce livre, qui s’adresse autant aux cadres qu’aux managers, prend la forme d’un guide de clés et d’outils pratiques pour apprendre à décrypter une querelle et à la résoudre de manière pacifique et raisonnée. Des méthodes valables aussi bien dans le monde du travail que dans la vie personnelle. L’ouvrage regorge également de conseils avisés de l’auteur, expert reconnu dans ce domaine.

    Pour identifier si il y a ou non conflit, le spécialiste conseille tout d’abord au lecteur de se poser les bonnes questions. Une prise de recul stratégique qui prend la forme d’une phase d’interrogations mettant notamment l’accent sur l’identité des personnes en froid, l’origine de la querelle ou encore l’intérêt de passer à l’acte. Objectif: analyser en détail la situation et éviter de s’emporter pour rien.

    Une fois la nature de la querelle identifiée, l’auteur suggère dans un premier temps d’atténuer ses émotions négatives telles que la colère ou encore la peur. Pour les évacuer et se laisser uniquement guider par la raison, le salarié peut notamment réaliser des exercices de cohérence cardiaque «sur le coup». Un moyen efficace de réguler son stress au bureau à travers de simples exercices respiratoires à réaliser durant cinq minutes, moyennant environ six inspirations par minute.

    Autre moyen de se préparer émotionnellement à la confrontation verbale, la méditation se révèle tout aussi efficace, si elle est appliquée avec attention et implication. L’étape finale consiste à confronter les parties prenantes au conflit de manière sereine et constructive.

    Une rencontre au cours de laquelle les deux salariés à froid doivent être impérativement assis côte à côte, le face-à-face favorisant l’affrontement. Afin qu’ils puissent se parler à nouveau, ces derniers devront par ailleurs apprendre à cultiver l’écoute et la communication non verbale. Des acquis nécessaires à développer s’ils souhaitent déterminer un réel terrain d’entente.

    Jean-François Thiriet est titulaire d’un certificat d’aptitude à la profession de médiateur, métier qu’il exerce au service des entreprises. Facilitateur en intelligence collective, il accompagne régulièrement des équipes pour améliorer la qualité relationnelle et prévenir les conflits au travail.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc