×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Parlement: L'Istiqlal renonce à la présidence de la 2e Chambre

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5371 Le 15/10/2018 | Partager

    Abdessamad Qayouh ne sera pas le candidat de l'Istiqlal dans la course à la présidence de la Chambre des conseillers. Les membres du Comité exécutif de ce parti ont décidé, à l'unanimité, de ne présenter aucun candidat, afin d'éviter de «cautionner la logique d'ambiguïté politique». Pour l'instant, Hakim Benchamach est encore seul dans la course pour être maintenu à son poste lors des élections à mi-mandat.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc