×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Industrie du papier: Les déçus de Zéro Mika

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5366 Le 08/10/2018 | Partager
    De gros stocks d’invendus et de matières premières
    En cause, le retour en force des sacs en plastique
    Le texte en cours d’amendement

    Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur l’interdiction des sacs en plastique, les entreprises de fabrication de sacs en papier ont beaucoup investi. «Mais six mois plus tard, le sac en plastique est revenu en force. Si bien que l’on se retrouve avec de gros stocks d’invendus et de matières premières.

    Des unités industrielles qui avaient bâché leurs machines pendant une dizaine d’années ont dû investir pour les remettre en marche avant de devoir les rebâcher de nouveau», affirme le président de la Fifage. Les industriels s’estiment piégés par la loi Zéro Mika parce qu’ils ont investi mais les commandes ne suivent pas.

    «Plusieurs entreprises opérant dans la production de sacs papier ont dû soit remiser leur outil de production, soit fermer définitivement par manque de compétitivité», signale Mohammed Mechiche Alami, président de l’Association marocaine des importateurs et distributeurs de papier et carton.

    En cause, le prix largement plus élevé du sac en papier que celui du plastique. Les professionnels proposent, par exemple, de dédier une fraction de la compensation des produits alimentaires de première nécessité à l’emballage. Une subvention qui permettrait de baisser les coûts de production des sacheries utilisant le papier.

    Pour redresser la situation, les industriels espèrent que les consommateurs finiront par se détourner du sac en plastique. Ce qui entraînerait la fin de la filière. Ils proposent également la possibilité de distribuer gratuitement des sacs en papier dans les marchés hebdomadaires et à la campagne.

    A l’évidence, le contrôle n’est pas dissuasif. Selon les chiffres officiels du ministère de l’Industrie et du Commerce, au 31 août, les contrôleurs du département ministériel, de l’Intérieur et de la Gendarmerie ont visité 711.865 points de vente. A peine 61 PV de contentieux ont été dressés et transmis aux procureurs du Roi. Jusqu’à ce jour, 761 jugements ont été prononcés. Ce qui correspond à des amendes de l’ordre de 4,9 millions de DH. Depuis, l’entrée en vigueur, plusieurs lots de sacs en plastique (89,9 tonnes) et de matières premières (797 tonnes) ont été saisis.

    Le ministère de l’Industrie et du Commerce a essayé à plusieurs reprises de combler les failles de réglementation en revoyant les textes d’application. Mais deux ans après son entrée en vigueur, il est en train de revisiter la loi 77-15 de manière à resserrer le contrôle. Il est attendu que les conditions d’importation de matières premières en plastique soient renforcées.

    Jusqu’ici les importations devaient déclarer les volumes importés, ceux utilisés, les stocks disponibles, les clients… Une disposition visant à éviter le détournement des matières premières pour la fabrication de sacs dans des ateliers clandestins. L’amendement devrait également porter sur l’interdiction ou un meilleur encadrement de la réutilisation des sacs usagés dont certains sont hautement toxiques.

    Les produits de substitution (par an)

    • 3,2 milliards de sacs non tissés
    • 1,2 milliard de sacs tissés
    • 5 milliards de sacs papier
    • 50 millions de sacs de congélation
    • 1.500 tonnes de barquettes
    • 60 millions de sacs non tissés laminés pour produits humides
    • 50 millions de sacs poubelle

    -------------------------------------------

    Source: Ministère de l’Industrie et du Commerce

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc