×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    73e AG de l’ONU: Les messages forts

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5358 Le 26/09/2018 | Partager
    Guterres déplore un monde de plus en plus chaotique
    Trump a surtout capté l’attention

    Crise au Moyen-Orient, guerre commerciale, Iran, Corée du Nord… les sujets phares de la 73e AG de l’ONU sont nombreux. Dans son intervention, le secrétaire général de l’Organisation Antonio Guterres a déploré «un monde de plus en plus chaotique», regrettant que «le multilatéralisme soit autant critiqué au moment où il est le plus nécessaire». Pour le responsable onusien, «les divisions au sein du Conseil de sécurité sont graves et la coopération est moins certaine et plus difficile».

    «Notre incapacité à mettre un terme aux guerres en Syrie, au Yémen et ailleurs est un scandale. Le peuple Rohingya est exilé. Les Palestiniens et les Israéliens demeurent dans un conflit sans fin, avec une solution à deux Etats qui s’éloigne», s’est aussi insurgé Antonio Guterres.

    Si les Européens sont d’accord pour réduire l’influence iranienne au Moyen-Orient, ils sont en profond désaccord avec Donald Trump sur sa rupture avec l’accord nucléaire de 2015. Et si 2017 a vu un Conseil unanime sanctionner à trois reprises Pyongyang, la Russie et la Chine réclament de plus en plus ouvertement à Washington (qui refuse) des gestes pour enclencher une dénucléarisation de la péninsule coréenne.

    Le président américain Donald Trump a lancé, mardi 25 septembre, devant l’Assemblée générale de l’ONU un appel à la communauté internationale à «isoler le régime iranien», tout en vantant le succès de son initiative de paix avec la Corée du Nord. Il a déploré aussi la tragédie humaine que vit le Venezuela et a promis une réponse de Washington en cas de nouvelle utilisation d’armes chimiques en Syrie.

    Dans un discours dont la «souveraineté» des Etats, Trump a réclamé des échanges commerciaux «justes et équilibrés», en justifiant ses décisions économiques récentes, à l’égard notamment de la Chine. Le président a par ailleurs appelé l’Organisation des pays exportateurs de pétrole à cesser de faire monter les prix (Voir page 18). Il a aussi vivement attaqué la Cour pénale internationale (CPI).

    L’occupant de la Maison-Blanche a enfin évoqué son intention de limiter la contribution américaine à 25% du budget des opérations de maintien de la paix de l’ONU (6,689 milliards de dollars, dont 28,5% payés par Washington jusqu’à présent) afin d’encourager d’autres Etats à partager ce lourd fardeau. Et il a annoncé un réexamen de l’aide versée par les Etats-Unis aux pays étrangers.

    Le Maroc y était

    Le Roi Mohammed VI a adressé un message au Sommet de la paix Nelson Mandela, qui s’est tenu lundi 24 septembre au siège des Nations unies à New York. Sa lecture a été donnée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, qui a eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs responsables dont le président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas. Ce dernier a salué notamment les positions du Maroc en faveur de la cause palestinienne. C’est de la politique migratoire et des préparatifs pour la tenue, en décembre prochain, à Marrakech, de la conférence internationale pour l’adoption formelle du Pacte mondial sur la migration que Bourita a discuté avec la Représentante spéciale des Nations unies pour les migrations internationales, Louise Arbour. Le ministre a participé aussi à une conférence présidée par Donald Trump sur la lutte anti-drogue dans le monde.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc