Economie

Rentrée scolaire: 23 manuels «entièrement» revisités

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5344 Le 05/09/2018 | Partager
Il s’agit des livres de la 1re et 2e année du primaire
20.000 profs contractuels rejoignent leurs classes
Formés durant 12 mois, ils suivront une seconde formation d’un an, en alternance
rentree_scolaire_044.jpg

Sur les 3 dernières années, le nombre d’élèves a augmenté pour dépasser les 7 millions en 2017-2018. Le nombre d’élèves à rejoindre les bancs de l’école cette année sera communiqué par la tutelle dans les jours à venir
Source: MEN

C’est la première rentrée de Said Amzazi, ministre de l’Education nationale depuis janvier dernier. Les élèves du préscolaire, du primaire, du collège et du lycée, ainsi que les étudiants des classes préparatoires du brevet de technicien supérieur (BTS) reprennent le chemin de l’école aujourd’hui, alors que le corps enseignant et administratif, ainsi que les inspecteurs, eux, ont regagné leurs postes le lundi 3 septembre. Cette rentrée se distingue par quelques nouveautés.

Pour préparer la rentrée scolaire, les inscriptions ont été ouvertes à la fin de l’année écoulée. Toutefois, les vieilles habitudes ont la peau dure puisque certains parents et élèves s’y prennent toujours à la dernière minute. A l’heure où nous mettions sous presse, le nombre final des inscrits n’a toujours pas été communiqué par la tutelle.

Le ministère étoffe ses ressources humaines. Ce sont 20.000 enseignants contractuels qui ont été affectés. Il s’agit là de la première promotion de contractuels formés en amont. Ils ont, en effet, bénéficié d’une année de formation présentielle dans les Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF). Une seconde les attend pendant l’exercice de leur fonction.

«Elle sera administrée en formation pratique sous la supervision des inspecteurs pédagogiques, par alternance, et à distance via des Mooc (massive open online course)», précise le ministère de l’Education nationale. Ces recrutements effectués par les Aref rentrent dans le cadre de la campagne de formation de 100.000 profs contractuels d’ici 2025. Pour les prochaines recrues, un tout autre modèle sera décliné.

Leur formation débutera dès le bac, avec une sélection rigoureuse qui ne permettra qu’aux plus motivés d’accéder au métier. Pratiquement toutes les universités ont, d’ailleurs, conçu des offres de licences en sciences de l’éducation. Ceux qui réussissent suivront alors 1 an et 6 mois de formation dans les CRMEF, 6 mois en alternance, avec un programme Mooc tout au long du cursus. Toutefois, les nouveaux contractuels sont insatisfaits de leur nouveau statut. Ils veulent une insertion directe dans le système de la fonction publique, et mettre fin au recrutement par contrat. 

Cette rentrée sera aussi marquée par le «renouvellement complet» de 23 manuels scolaires. Il s’agit des livres d’arabe, de français, de mathématiques et d’activités scientifiques de la 1re et 2e année du primaire. Ces manuels ont été mis en vente le lundi dernier. Pour l’heure tout semble en ordre du côté des éditeurs et des librairies.

«Nous avons mis en vente la moitié de nos tirages, l’autre moitié sera disponible d’ici une dizaine de jours», indique Camille Hoballah, directeur général de la maison d’édition Afrique-Orient, également vice-président de l’Association marocaine des éditeurs. «Seuls ceux qui impriment à l’étranger ont quelques retards. Mais ce n’est pas dramatique», ajoute-t-il. 

Un guide pédagogique pour chacun des livres est mis à la disposition des enseignants. Il sera consultable à partir du portail de la tutelle. Ces changements rentrent dans le cadre de la stratégie 2015-2030 qui vise à intégrer de nouvelles méthodes d’apprentissage portant sur la qualité.

100.000 enfants à préscolariser dès cette année

prescolaire-classe-044.jpg

(Ph. Jarfi)

Lancé juillet dernier, le chantier de la généralisation du préscolaire public débutera cette rentrée. Quelque 100.000 enfants de 4 à 5 ans bénéficieront de cet enseignement dès cette année. Pour les accueillir, 3.592 classes seront réhabilitées, et 3.916 éducatrices et éducateurs seront recrutés. Ainsi, un budget de 341 millions de DH a été débloqué pour cette rentrée. Sur les dix ans à venir, une enveloppe de 30 milliards de DH sera mobilisée. Ce projet sera étendu davantage chaque année pour que d’ici 7 ans, 700.000 enfants hors circuit du préscolaire puissent y accéder.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc