Economie

Assurance: L’automobile pèse sur les performances des compagnies

Par Franck FAGNON | Edition N°:5335 Le 16/08/2018 | Partager
La hausse des sinistres contraint Wafa Assurance à publier un profit warning
Les deux autres compagnies cotées sous haute surveillance
Branche incontournable, l’automobile pèse 27% du chiffre d’affaires sectoriel
auussurance_auto_035.jpg

En dix ans, les accidents matériels gérés par les compagnies ont été multipliés par 7,4 avec des évolutions diverses selon les établissements. L’augmentation des coûts participe à la détérioration de la rentabilité de la branche dont le ratio combiné frôle 100% voire dépasse ce seuil chez certains assureurs

Le dérapage de l’assurance auto (en moyenne, les sinistres autos augmentent de 21% par an depuis 2011) finit par faire des dégâts. Wafa Assurance vient de publier un profit warning dans lequel elle anticipe une baisse de 25% de son résultat net au premier semestre. Le repli des bénéfices est imputé à la hausse de la sinistralité automobile et à trois sinistres de pointe majeurs.

La Bourse a très mal accueilli cette nouvelle, l’action Wafa Assurance ayant clôturé la séance de mercredi 15 août en baisse de 10%. Elle a entraîné dans son sillage les autres valeurs du secteur en particulier Saham Assurance (-6%).

Après l’annonce de Wafa Assurance, le résultat technique non-vie des autres compagnies sera particulièrement surveillé. Avec 1,7 milliard de DH de primes auto émises en 2017, l’assureur occupe le deuxième rang sur ce marché derrière Saham Assurance. Il devance RMA, l’ensemble Atlanta-Sanad et Axa Assurance Maroc.

A plusieurs reprises, les compagnies d’assurance ont fait état de la poussée des sinistres automobiles au point de mandater une étude auprès du cabinet Roland Berger. Les conclusions de cette étude ne sont guère rassurantes pour les compagnies.

En dix ans, les accidents matériels gérés ont été multipliés par 7,4 avec des évolutions diverses selon les compagnies. L’augmentation des coûts participe à la détérioration de la rentabilité de la branche dont le ratio combiné (sinistres/primes) frôle 100% voire dépasse ce seuil chez certains assureurs. Par ailleurs, les produits financiers ne sont plus aussi dynamiques pour compenser la dégradation du résultat technique. 

assurances-tram-035.jpg

Plusieurs facteurs dont la concurrence tarifaire sur les garanties annexes expliquent la hausse des déclarations de sinistres. L’érosion des franchises a entraîné une augmentation des déclarations d’accidents. Des dégâts qui n’étaient pas couverts par le passé rentrent donc dans le périmètre d’indemnisation. En outre les assureurs dénoncent une accélération de la fraude (Ph L’Economiste)

Si l’augmentation du parc automobile explique en partie la hausse des déclarations d’accidents, celle-ci est accentuée par la concurrence tarifaire sur les garanties annexes. L’érosion des franchises a entraîné une augmentation des déclarations d’accidents. Plusieurs dégâts qui n’étaient pas couverts pas le passé rentrent donc dans le périmètre d’indemnisation.

Par ailleurs, l’amélioration de l’expérience client facilite le contact avec l’assureur. Dans bien des cas, les automobilistes recourent systématiquement à l’assureur, même pour les petits «bobos». En dehors de ces facteurs, l’augmentation de la fraude contribue fortement à la hausse des déclarations de sinistres.

Le secteur va déployer une feuille de route qui s’étale jusqu’en 2019 pour contenir la hausse des sinistres. Les principales mesures concernent la mise en place d’une base de données commune de sinistres avec un algorithme permettant la détection de la fraude. L’harmonisation des règles de contrôle et la révision du système de bonus-malus sont d’autres mesures correctives envisagées.

L’automobile est un marché incontournable pour les assureurs puisqu’il pèse 27% du chiffre d’affaires sectoriel. Au-delà des mesures correctives prévues, le comportement du marché de l’assurance automobile appelle à plus d’innovation et une meilleure connaissance du client.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc