Culture

L’Oasis Festival: Un mini Tomorrowland à Marrakech

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5329 Le 06/08/2018 | Partager
Le meilleur de la musique électro mondiale
Une cinquantaine d’artistes, 4.000 heureux élus
loasis-festival-029.jpg

Chaque année l’Oasis festival réunit à Marrakech  quelque 4.000 happy few, autour des plus grands Dj mondiaux. L’édition 2018 se tient du 14 au 16 septembre (Ph. Dr)

C’est une line up exceptionnelle que nous propose l’Oasis festival qui vient de boucler sa programmation. Le festival électro le plus couru de la saison, aura lieu du 14 au 16 septembre prochain, à Marrakech. Après quelques infidélités, le festival a décidé de faire son come-back au Fellah Hotel, établissement bohème-chic dans lequel sa première édition avait été organisée.

Durant trois jours, une pléiade de stars de la musique électronique au sens large, comprenez avec des variantes R’n’B, house, techno… défileront aux platines, aux côtés des jeunes artistes les plus prometteurs. Les festivaliers retrouveront donc en tête d’affiche un habitué du Burning Man et un des plus grands DJ mondiaux, Carl Cox!

Sont très attendus aussi, les fameux back-to-back réunissant pour le premier, le producteur expérimental Actress et Mount Kimbie, maître dans l’art de fusionner les rythmes rock et électro! Autre B2B, disco house cette fois-ci, qui fera sûrement date, celui de Derrick Carter, le fameux DJ de Chicago et du renommé The Black Madonna.

En tout une cinquantaine d’artistes se succéderont parmi eux les stars de la scène marocaine, Amine K, Unes, Kali G, Pandi Fassi et LasriZ.

Pour se détendre entre deux sets, ou se remettre des folles soirées en perspective, des cours de yoga sont également programmés  dans un cadre offrant, aux pieds des montagnes de l’Atlas, un tableau des plus accueillants pour les festivaliers,  jardins tropicaux, palmiers, cactus…et piscines noyées de soleil.

D’autres activités seront proposées: art contemporain, culture, design et gastronomie. Le très éclectique Macal (Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden) s’est en effet associé à cette 4e édition tout autant que la plateforme «Welcome to the Kingdom», initiée par le créateur Amine Bendriouich, présentant  un aperçu de l’avant-garde locale en matière de design, de musique, d’art et de culture une façon de donner un aperçu plus large de l’éventail des scènes créatives du pays.

En quelques années à peine, l’Oasis festival est devenu une véritable référence sur le circuit international de musique électronique. Régulièrement des magazines pointus tels que Vogue, Forbes, ou encore The Guardian font l’éloge de l’évènement. L’année dernière quelque 4.000 personnes (capacité maximale de l’évènement), de 61 nationalités différentes ont participé à la fête et plus de 50 DJ, parmi les meilleurs au monde ont fait jouer leurs platines. 

Evénement musical, culturel mais surtout mondain, le festival est «the place to be» en ce mois de septembre qui clôture la saison des festivals au Maroc. Proposés à 200 euros en prévente, les pass d’entrées sont souvent vite épuisés. Les retardataires se retrouvent à négocier des billets au marché noir à des tarifs qui peuvent atteindre les 10.000 DH.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc