×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Marshmallow challenge: Développer l’esprit d’équipe par le jeu

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5325 Le 31/07/2018 | Partager
    marshmallow_challenge.jpg
     

    Développer l’esprit d’équipe des salariés à travers un jeu d’habileté utilisant de simples aliments, de la ficelle et du scotch. C’est le concept à la fois original et novateur du Marshmallow Challenge. Une activité de groupe ludique qui consiste à construire la structure la plus haute possible pour faire tenir un marshmallow. Un outil redoutablement convivial et efficace récemment apparu au Maroc, qui permet d’améliorer sensiblement la cohésion de groupe tout en réduisant significativement les conflits. Un challenge particulièrement stimulant pour l’équipe qui demande néanmoins beaucoup d’attention et de concentration. Mourad Touati, consultant en management et executive coach, nous présente ce nouvel instrument de gestion qui sort des sentiers battus,  et promet des résultats spectaculaires.  

    Un jeu d’agilité pour faire tenir un marshmallow
    Le Marshmallow challenge est un jeu d’agilité popularisé par Tom Wujec, précurseur canadien du team building et de la stratégie visuelle. Dans cet exercice d’intelligence collective, trois ou quatre équipes de 6 participants doivent construire la structure la plus haute possible et qui tienne debout, munies uniquement de 20 spaghettis crus, de scotch, de ficelle et d’un marshmallow. Le challenge, qui se tient en présence d’un coach jouant le rôle d’observateur, se déroule en un temps limité de 18 minutes.
    L’avis du spécialiste: Le Marshmallow Challenge est un jeu de cohésion d’équipe particulièrement stimulant et utile. Il permet aux salariés d’explorer de nouvelles voies,  dans le but de renforcer leur collaboration et leur créativité.

    Un moyen de renforcer la dynamique de groupe
    Ce jeu permet de tester concrètement l’esprit d’équipe des salariés tout en nouant entre ces derniers de solides liens sociaux. L’exercice évalue ainsi le fonctionnement d’une équipe donnée et apporte des solutions au manager pour en améliorer l’efficacité. Un moyen de stimuler l’esprit de compétition et de générer une véritable émulation entre les groupes.
    L’avis du spécialiste: Apprenant aux salariés à mieux interagir ensemble, cette méthode permet également de mieux appréhender les comportements dans l’adversité et de réduire significativement tensions et conflits internes. Ce jeu d’équipe met aussi en évidence différents mécanismes essentiels, comme les réactions comportementales des participants,  ou encore,  leur capacité à négocier.

    marshmallow.jpg
    Récemment apparu sous nos latitudes, le Marshmallow challenge est un jeu d’habilité particulièrement original, qui a pour challenge de construire la structure la plus haute possible, en utilisant uniquement de simples aliments, de la ficelle et du scotch. Un moyen d’analyser le fonctionnement des équipes et d’améliorer sensiblement leur cohésion (Ph. pinterest)

    Une application concrète en entreprise
    Afin d’appliquer avec succès le Marshmallow challenge en entreprise, l’exercice doit être animé et dirigé par un coach ou un observateur qui livre dans un premier temps aux candidats les différentes instructions à suivre. Par exemple, il ne faut en aucun cas couper ou manger une partie de la guimauve sous peine de disqualification. Les équipes n’ont par ailleurs pas le droit de tenir la structure lorsque le temps est écoulé. Une fois le challenge relevé par les participants durant une bonne vingtaine de minutes, le coach analyse minutieusement les résultats,  puis  identifie l’équipe gagnante en s’assurant qu’elle obtienne une standing ovation et des prix. Sa lecture, précieuse, permettra de dégager les différents rôles tenus par chaque candidat pour faire ressortir la stratégie d’équipe employée. En effet, des fonctions se mettent immédiatement en place dès lors que le challenge est lancé, allant du leader autocrate à l’observateur passif en passant par le médiateur. 
    L’avis du spécialiste: Une fois le Marshmallow challenge terminé, c’est à l’observateur d’évaluer le niveau de maturité du collectif et de décortiquer les différents rôles tenus par chaque participant au sein de son équipe. Il doit ensuite émettre des recommandations réfléchies et adaptées à chaque cas. Il peut s’agir de la désignation d’un chef d’équipe ou encore de la mise en place d’outils visant à développer respect mutuel et confiance inter-équipe. 

    Et au Maroc?
    Le Marshmallow challenge est un outil innovant de plus en plus prisé par les entreprises marocaines, notamment les groupes industriels et les structures affiliées au domaine des nouvelles technologies. La méthode est régulièrement utilisée par les coachs pour accompagner leurs nouvelles recrues ou un changement d’équipe stratégique.
    L’avis du spécialiste: Cet outil de Team building commence à faire sa place sur le marché marocain. Son côté ludique attrayant et le faible investissement qu’il nécessite en font un instrument de premier choix pour développer l’esprit d’équipe en entreprise.

     D’autres jeux disponibles tout aussi bénéfiques

    mourad_touati.jpg
     Mourad Touati est consultant en management. Coach executive et DG du cabinet de conseil et de recrutement General Consultin & Train’in, il pratique régulièrement le Marshmallow challenge auprès de ses clients dans le cadre de ses consultations (Ph. M.T.) 

    Le Marshmallow challenge n’est pas le seul jeu d’habileté utilisé par les coachs pour améliorer la cohésion d’équipe. Le «Panier Ballon», par exemple, amène un groupe à remplir un panier tenu par des ballons gonflés à l’hélium d’idées post-it. Le principe est de délester le panier en question des mauvaises idées pour ne garder que les bonnes et faire en sorte que ce dernier monte le plus haut possible. Le «Cercle en lévitation», quant à lui, consiste à créer le cercle le plus large possible avec de la pâte à modeler, du papier et des pailles,  et réussir à la faire tenir en hauteur par l’action de chaque personne placée à l’intérieur du cercle à l’aide d’une seule main.
    L’avis du spécialiste: Tout aussi original et prenant que le marshmallow challenge, le jeu «Gagnant/Perdant» amène un partenaire à partager un évènement personnel négatif avec son collègue. Il doit en second lieu raconter à la personne en question la même expérience, mais en se concentrant uniquement sur les aspects positifs tout en recueillant attentivement les conseils de son collaborateur. Ils échangent ensuite les rôles. Un exercice qui permet d’améliorer la réflexion et la dynamique de groupe au sein des équipes.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc