×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Exécution du Budget 2018: Le taux de croissance revu à la hausse

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5319 Le 20/07/2018 | Partager

    Les prévisions de croissance pour l’année en cours ont été revues à la hausse. Ce taux devra atteindre 3,6% contre 3,2% prévu dans la loi de finances. C’est ce qui ressort de l’exposé de Mohamed Boussaid lors de la dernière réunion du Conseil de gouvernement. Cette évolution est due à «la bonne saison agricole et aux performances des secteurs non agricoles», selon Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement. L’inflation, de son côté, est en hausse, pour atteindre 2,4%. Le chômage continue de s’aggraver, surtout en milieu urbain, avec 15,6%, contre 10,5% au niveau national. Cela, en dépit de la création de 116.000 nouveaux postes, a souligné El Khalfi, en se référant aux derniers chiffres du HCP. Pour lui, «la baisse du niveau de chômage sera l’une des priorités du projet de loi de finances 2019». 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc