×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Les alternatives pour les niveaux bac

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5307 Le 04/07/2018 | Partager
    Les métiers opérationnels convoités par les entreprises
    L’OFPPT propose plusieurs formations diplomantes, sur une durée de deux ans
    Commerce, gestion et informatique, les programmes stars du privé

    Rater son bac est une dure épreuve! Considéré comme un passeport pour continuer ses études, et réussir sa carrière, la plupart des étudiants qui y échouent ne veulent pas baisser les bras et retentent leur chance l’année suivante. Cette année, 187.138 bacheliers ont  réussi leurs examens, soit  57,36% de l’effectif, et quelque 153.931 passeront en session de rattrapage le 10 juillet prochain.

    Ceux qui ne s’obstinent pas à rempiler ont plusieurs belles opportunités devant eux. La formation professionnelle, délaissée par les jeunes qui sont plus portés sur des métiers considérés gratifiants, leur offre de belles occasions de démarrer leur carrière plus tôt, mais aussi de maximiser leurs chances d’évoluer rapidement.

    Formant pour des métiers opérationnels qui concentrent plus de 70% du besoin des entreprises, contre seulement 10% pour les postes de management, elle permet à ces jeunes d’intégrer le marché de l’emploi dès l’âge de 20 ans.

    L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) est une option intéressante. Plusieurs formations diplomantes y sont proposées aux candidats. Elles sont étalées sur une durée de deux ans et les étudiants ont le choix entre des programmes pour devenir agent technique de vente, agent socio-éducatif, boulanger/pâtissier, chef de chantier travaux publics, technicien dessinateur de bâtiment... Ils peuvent également choisir parmi les filières de l’aéronautique, de l’informatique, de la comptabilité, de la mécanique ou encore de la gestion et du web design.

    L’accès à ces programmes est conditionné par la branche scolaire du candidat. Pour intégrer l’une de ces formations, il faut avoir achevé la 2e année du baccalauréat ou détenir un diplôme de niveau qualification.

    La sélection se fait à travers un test psychotechnique qui évalue l’aptitude au raisonnement dans ses différentes formes, et les prés-requis scolaires nécessaires à l’apprentissage des formations dispensées par l’Office. Les tests de sélection sont organisés en trois sessions nationales. Le prix du dossier orientation est de 50 DH. Ces formations sont aussi accessibles aux personnes de moins de 30 ans ayant le niveau bac.

    En plus de l’Office, quelque 1.300 écoles privées de formation professionnelle, accueillant plus de 80.700 stagiaires, existent au Maroc. Cette offre est renforcée par des centres de formation par apprentissage relevant d’associations (44) et d’autres rattachés à des entreprises (50). Ces établissements proposent généralement une formation en 20 mois pour le diplôme de technicien. Les filières proposées diffèrent selon chaque école. Le commerce, la gestion et l’informatique sont les plus plébiscités.

    Le repasser en DAEU

    Une autre alternative existe, celle du DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) qui est l’équivalent du bac français. Il est considéré comme le diplôme de la deuxième chance. Les personnes souhaitant s’y inscrire doivent être âgées de plus de 20 ans et avoir quitté la formation scolaire initiale depuis au moins 2 ans. C’est une opportunité pour ceux qui n’ont rien fait après avoir échoué au bac.
    Ce programme est proposé à l’Institut de management, business et technologie à Rabat, l’Ecole française d’enseignement technique, l’école de commerce ESG, et le groupe Efet.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc