×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Ouvriers agricoles: Un syndicat français s’en mêle

    Par El Hadji Mamadou GUEYE | Edition N°:5307 Le 04/07/2018 | Partager

    Le syndicat français CGT a réagi aux mauvais traitements des ouvriers agricoles étrangers employés en France. Il a dénoncé l’emploi «à grande échelle» de travailleurs détachés dans les exploitations agricoles du sud-est, et ce, dans des conditions «d’esclavage moderne». Ces saisonniers, pour la plupart originaires du Maroc et des pays de l’Amérique du Sud, sont employés dans les champs par des agences d’intérim espagnoles et sont aussi victimes de mauvais traitements dans les exploitations agricoles ibériques (cf.www.leconomiste.com). D’après la CGT, les heures de travail peuvent atteindre 11 heures par jour. Les ouvriers sont renvoyés en cas d’accident ou de maladie et parfois ils vivent à 8 dans un mobil home en payant 230 euros de loyer chacun.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc