Competences & rh

HEM veut former des ingénieurs...

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5263 Le 02/05/2018 | Partager
Le cursus sera consacré à l’ingénierie informatique
Développement personnel, soft skills et communication au cœur du programme
Le lancement prévu au plus tard en 2019
hem-063.jpg

Le cursus d’ingénieur que compte mettre en place HEM inclura une partie importante de développement personnel, de soft skills et de communication  (Ph. L’Economiste)

Fort de ses 30 ans d’expérience dans le domaine de l’enseignement supérieur, le groupe HEM prend un nouveau virage. Après avoir su asseoir sa notoriété en tant que formateur de profil de manager, l’école se diversifie. Aujourd’hui, c’est vers la formation d’ingénieur que HEM se dirige. «Nous voulons former des «Man’ingénieurs».

Les étudiants de ce programme seront à la fois, de bons techniciens, mais aussi forts en communication et en gestion de projets», précise Yasmine Benamour, administrateur directeur général du groupe HEM. «Des profils dont le marché de l’emploi marocain a aujourd’hui grandement besoin», souligne-t-elle.

Cette filière (BAC +5) comprendra un 1er cycle en ingénierie de 3 ans, avec des classes préparatoires intégrées, et d’un second cycle de 2 années pour la spécialisation. Ce cursus sera focalisé sur l’ingénierie informatique avec comme branches: le développement web et mobile; les réseaux et Cloud computing; le digital business & big data ainsi que l’intelligence artificielle.

La date de lancement de ce programme n’est toujours pas fixée, puisque le dossier est en cours d’autorisation auprès de la tutelle. Toutefois, la direction assure qu’il sera mis en place au plus tard, à la rentrée 2019-2020.

Créé en 1988, le groupe HEM comprend 5 campus établis à Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger et Fès. Il compte également un institut des métiers «Med Métiers», localisé à Tanger, qui a pour objectif de former des middle managers. «Il délivre un programme pour des cadres intermédiaires, alliant, compétences métiers, méthodologie et bonne communication (anglais français)», souligne Yasmine Benamour.

Le groupe a durant ses 30 ans d’existence délivré plus de 5.000 diplômes, il a aussi, récemment, obtenu la reconnaissance de l’Etat. Par ailleurs, l’IFC (International Financial Corporation), membre du Groupe de la Banque Mondiale, est actionnaire du Groupe HEM depuis 2014.

«Ce fonds a intégré notre établissement à travers une augmentation de capital de 7 millions de dollars. Cet apport a contribué au développement de l’école. Nous avons pu ouvrir notre Campus de Fès et créer le pôle Med Métier», indique Hassan Sayarh, directeur général de HEM. Aujourd’hui, l’école est le premier et unique investissement de IFC dans l’éducation privée au Maroc.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc