Entreprises

Le Maroc, un marché clé pour Samsung

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5253 Le 17/04/2018 | Partager
Le spécialiste mondial des smartphones y a développé un important écosystème
Plus de 1.150 emplois directs et indirects, 60 partenaires-distributeurs et 16 boutiques
john_an_samsung_053.jpg

John An, vice-président de Samsung Electronics Maghreb Arab: «le Maroc est un véritable hub et une porte vers l'Afrique du Nord pour nous» (Ph. Samsung)

Samsung entend renforcer sa position sur le marché marocain. Le spécialiste mondial du smartphone prévoit d'élargir sa couverture sur le territoire lui qui dispose déjà de 16 magasins, 60 partenaires-distributeurs et emploie 1.150 personnes (directs et indirects). Récemment nommé en tant que vice-président de Samsung Electronics Maghreb Arab, John An dévoile ses ambitions pour le marché marocain.   

- L’Economiste: Que représente le marché national pour Samsung?
- John An:
Depuis son arrivée au Maroc, Samsung a fait du Royaume un élément clé de sa stratégie dans la région MENA. Nous nous appuyons en particulier sur les nombreuses forces que le territoire national peut offrir: l'appétit des Marocains pour les nouvelles technologies, la qualité des ressources humaines, la remarquable stabilité institutionnelle, les fondamentaux économiques et la situation géographique. Toutes ces caractéristiques nous portent à croire que le Maroc est un véritable hub et une porte vers l'Afrique du Nord. En quelques années, Samsung a développé dans le pays un véritable écosystème. Nous travaillons avec près de 1.150 collaborateurs directs et indirects, nous collaborons avec plus de 60 partenaires-distributeurs présents sur l'ensemble du territoire et avons créé un réseau de 16 boutiques de marques, par lesquelles Samsung concrétise chaque jour son engagement en faveur d'un service de proximité et qualité.

- Comment parvenez-vous à maintenir votre positionnement au Maroc?
- Historiquement, Samsung est le numéro 1 de la téléphonie mobile au Maroc. Nous avons réalisé ce leadership grâce à notre capacité à nous adapter en permanence aux attentes des Marocains dont les besoins changent très rapidement. Nous essayons constamment de nous adapter aux nouveaux modes de consommation, notamment en nous tournant vers les réseaux sociaux et le partage sur le numérique, qui sont devenus aujourd'hui les principales caractéristiques de la génération actuelle. Grâce à Samsung, les utilisateurs sont assurés de produits toujours plus sophistiqués avec des performances constamment améliorées: nos smartphones, par exemple, offrent une très grande capacité de stockage, une très haute résolution sur les caméras, une vitesse de connexion, etc. Nous continuerons d'innover et être à l'écoute des attentes des consommateurs qui privilégient nos produits. Au Maroc, nous continuerons à développer notre réseau et à améliorer notre couverture. Notre objectif est d'être le plus proche possible de nos clients, où qu'ils se trouvent.

- Proposez-vous dans votre gamme des smartphones low-cost?
- En quelques années, le Maroc est passé d'un marché axé sur les téléphones basiques à un marché de smartphones. Notre large gamme de produits et notre parfaite compréhension des attentes des utilisateurs ont contribué à cette évolution, nous offrons maintenant des appareils qui répondent à toutes les attentes et à tous les modes de vie à des prix très abordables.

- Qu’en est-il de vos perspectives de développement pour 2018?
- Samsung est le leader historique du marché au Maroc et à ce titre, nous nous adaptons en permanence aux nouvelles attentes des Marocains. En quelques années, nous sommes passés d'un marché axé sur les téléphones basiques à un marché de smartphones. Du coup chez Samsung nous offrons des solutions pratiques et pertinentes qui nous permettent de répondre  à de nouveaux modes de consommation, y compris l'utilisation inévitable des réseaux sociaux et le partage. Avec nous, les utilisateurs ont la garantie de trouver en permanence des produits de plus en plus sophistiqués avec des performances améliorées, notamment une plus grande capacité de stockage, des caméras haute résolution, des vitesses de connexion plus rapides et bien plus encore. Et parce que les consommateurs favorisent nos produits, nous continuerons d'innover et d'être à la hauteur de leurs attentes. D’ailleurs nous comptons développer notre réseau afin de renforcer notre couverture sur le territoire marocain.

- Comment parvenez-vous à lutter contre la contrebande et le marché parallèle?
- Il faut dire qu'un très grand nombre de smartphones vendus au Maroc sont passés en contrebande et vendus via des canaux non identifiés, comme le souk de Derb Ghallef. Ce commerce informel n'est pas seulement un risque pour le consommateur, puisque le consommateur ne bénéficie pas de toutes les garanties offertes par un produit certifié, mais pénalise l'économie et freine la croissance. Chez Samsung, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités compétentes pour lutter contre ce phénomène. Nous avons également choisi de nous rapprocher de nos utilisateurs, et ce en nous installant directement dans les souks concernés. Nous avons ouvert des boutiques de marques qui offrent aux clients des produits certifiés et garantis à un prix abordable.

Un line-up complet

Samsung propose de nouveaux produits aux utilisateurs chaque année. A commencer par le Galaxy S9 et S9 +, qui vient d’être lancé en mars dans le monde et au Maroc également. Pour Samsung, ils  permettent la communication en utilisant toutes les possibilités et les tendances technologiques d'aujourd'hui. «En effet, la façon dont nous utilisons nos smartphones a changé car la communication et la liberté d’expression ont évolué. Grâce aux Galaxy S9 et S9 +, nous avons réussi à réinventer complètement l'appareil photo du smartphone: la nouvelle série Galaxy S permet aux consommateurs de réaliser de superbes photos et vidéos n'importe où», soutient An. Ces smartphones sont également conçus pour vous aider à rester en contact avec les autres.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc