×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Boussaid réaliste à Londres

    Par Jaouad MDIDECH | Edition N°:5239 Le 28/03/2018 | Partager

    Mohamed Boussaid n’a pas mâché ses mots au Mansion House, lors du «UK-Morocco Trade & Investment Forum». Après que des responsables britanniques aient mis l’accent sur les exemples de coopération fructueuse avec la London Stock Exchange et le flux des touristes britanniques au Maroc, le ministre de l’Economie et des Finances a rappelé à ses interlocuteurs, au cœur de la City, que le niveau des échanges commerciaux reste «modeste» entre Rabat et Londres. «Le Royaume-Uni n’est que le 11e fournisseur et le 7e client du Maroc, alors que le Maroc n’est que son 52e client», a-t-il rappelé. Pire, toute l’Afrique ne représente que 2% du commerce britannique. «Ce n’est pas bon à dire, mais au moins cela montre le potentiel énorme» qu’offre une «coopération triangulaire», a martelé Boussaid.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc