De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5224 Le 07/03/2018 | Partager

• Statistiques de l’emploi plus fines
Le Haut Commissaire au Plan a annoncé hier mardi 6 mars à Rabat que les statistiques sur l’emploi sont désormais appuyées sur 90.000 ménages, au lieu de 60.000 jusqu’ici. Cet élargissement permettra d’avoir des données par secteur, par région (sur les modèles de la carte de la pauvreté ) et par niveau de prestations sociales. Ces données devraient être diffusées dans une dizaine de jours. N.S.

• AWB rassure sur ses perspectives en Egypte…
A la sortie d’une année euphorique pour sa filiale égyptienne, le management du groupe Attijariwafa bank demeure optimiste sur les perspectives, malgré la normalisation progressive des taux. «Il y a déjà eu une baisse de 100 points de base depuis le début de l’année. Nous avons construit notre budget sur la probabilité d’autres baisses et restons confiants pour les résultats 2018», assure Ismaïl Douiri, DG d’Attijariwafa bank (voir aussi pages 10 et 11). F.Fa

• … Et densifie son réseau en Afrique  
Attijariwafa bank augmente son maillage territorial sur le continent. Le groupe bancaire panafricain poursuit ainsi le développement de son réseau aussi bien au Maroc qu’en Afrique pour le porter à 4.306 agences à fin 2017. De quoi en faire le réseau bancaire le plus dense au Maroc avec 3.407 agences et même en Afrique (voir aussi pages 10 et 11). M.A.B.

• Banques: Le choc réglementaire dans l’UEMOA
La transposition des règles de Bâle II et III sur les marchés subsahariens va nécessiter des ajustements pour les filiales des groupes marocains. La plupart des entités dans la zone UEMOA étaient suffisamment capitalisées pour absorber l’impact des changements réglementaires, indique Attijariwafa bank. Sur certains marchés, il y aura des émissions de dette subordonnée pour se conformer aux nouvelles exigences. Attijariwafa bank va procéder à une augmentation de capital dans au moins une filiale. F.Fa

• EnR: Denham Capital s’allie avec Abraaj au Maroc
Le capital-investisseur britannique Denham Capital a annoncé son alliance avec Themis, une filiale d’Abraaj Group basée à Casablanca. L’objectif est de développer des projets dans les énergies renouvelables et le gaz naturel en Afrique. Denham lancera ainsi une nouvelle plate-forme d’investissement dotée de 250 millions de dollars en partenariat avec Themis. Ce dernier «aura son siège social au Maroc grâce à l’incorporation d’une nouvelle entité, Neo Themis», précise le capital-investisseur. Rappelons que Themis a été racheté par le groupe Abraaj labélisé CFC. La société veut développer des projets dans les énergies renouvelables en Afrique d’une capacité totale de plus de 1 GW. E.M.G.

• Formation: L’ANP et Bergé Logistics s’allient
L’Agence nationale des ports (ANP) et l’opérateur espagnol Bergé Logistics viennent de mettre en place un cadre permettant la promotion et le développement des échanges entre les parties en matière de formation et de perfectionnement des RH. Celui-ci sera matérialisé par l’organisation de diverses missions et visites techniques au profit de professionnels dans les ports où intervient Bergé Logistics. L’opérateur espagnol, rappelons-le, exploite des terminaux spécialisés dans les trafics des véhicules, l’agroalimentaire, les produits industriels en vrac, l’acier et les produits métallurgiques. E.M.G.

• Casablanca: L’Agence urbaine repense son organisation
Nouvel organigramme pour l’Agence urbaine de Casablanca (AUC). Cette restructuration vise «plus de fluidité dans le traitement des dossiers et un regroupement homogène des activités» mais également de favoriser une administration de proximité à travers la création de 6 nouvelles entités déconcentrées. Ainsi, 3 nouvelles antennes sont lancées à Casablanca. Trois autres sont dédiées à Mohammedia, Médiouna et Nouaceur. Le nouvel organigramme introduit des composantes structurelles, en l’occurrence la Direction de la planification et de la gestion urbaines (DPGU) et la Direction de l’Aménagement urbain (DAU). A.E.

• Casablanca: Le patrimoine de Sidi Belyout à valoriser
Une étude pour l’élaboration d’un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine de l’arrondissement de Sidi Belyout est en cours de réalisation par l’Agence Urbaine de Casablanca. La nouvelle Division du patrimoine est appelée à assurer le suivi de cette étude, en concertation avec les partenaires concernés. Elle veillera à lancer prochainement des études similaires portant sur d’autres zones du Grand Casablanca. A.E.

• Casablanca: Qui a débranché les feux rouges de Bir Anzarane?
C’est la croix et la bannière pour les automobilistes casablancais qui empruntent le boulevard Bir Anzarane. Son grand rond-point, à proximité du marché de Derb Ghalef, n’a pas de feux rouges fonctionnels. Ils sont débranchés depuis au moins 3 semaines. Cacophonie et anarchie ont envahi l’un des boulevards considéré comme un point noir. Elus et autorités ne lèvent pas le petit doigt pour régler ce problème de trafic qui s’éternise.
Quelques rares agents de circulation, en poste parfois, sont dépassés par le flux du trafic particulièrement en heures de pointe. F.F.   

Mohamed Benabid, guest-speaker à l’ISCAE

A l’invitation du groupe ISCAE, le Rédacteur en chef de L’Economiste, Mohamed Benabid tient une conférence le 17 mars à Marrakech autour du thème «Industrie des Médias: changement et création de valeur à l’heure du numérique». La manifestation est organisée dans le cadre du séminaire résidentiel du Mastère spécialisé en Finance. Piloté par le Professeur Omar Drissi Kaitouni,  le Mastère a formé depuis son lancement en 2006 près de 165 lauréats.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc