De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5221 Le 02/03/2018 | Partager

• Accord de pêche: La riposte de Rabat
 «Le Maroc veille à la préservation de son partenariat avec l’UE, mais à condition de ne pas porter atteinte aux constantes nationales». C’est ce qu’a précisé Saâdeddine El Othmani, lors du Conseil de gouvernement, en réaction à l’arrêt de la Cour de justice de l’UE. Rabat «refuse toute atteinte à son intégrité territoriale». Suite à une présentation du ministre des Affaires étrangères, il a été décidé que «Le Maroc ne prendra pas part à de nouveaux accords qui ne respectent pas sa souveraineté sur tout son territoire», a indiqué Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement (voir aussi page 12). M.A.M.

• Prix de transfert: L’offensive de l’Office des changes
Les services que les multinationales facturent à leurs filiales sont placés sous haute surveillance. Parmi ces prestations, le détachement des cadres dans les entreprises au Maroc est particulièrement visé. Dans beaucoup de cas, la rémunération de ces expatriés est facturée par la maison-mère à sa filiale marocaine au titre de prestations de services. Si, fiscalement, ce montage est tout à fait normal, l’Office des changes rejette systématiquement le paiement de la transaction considérant que les salaires des cadres employés au Maroc doivent être réglés sur place. Ces derniers peuvent transférer librement leurs économies sur salaires (indemnités non comprises). A.S.   

• Renault présente son écosystème
Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, et Marc Nassif, DG du groupe Renault Maroc, tiendront, le mercredi 7 mars, une conférence de presse pour présenter l’état d’avancement de l’écosystème du constructeur automobile français. Une structure mise en place en avril 2016 et qui nécessite un investissement global de 10 milliards de DH. H.E.

• Coupe du monde: Le Maroc dépose sa candidature le 15 mars
Le Comité de candidature à l’organisation de la coupe du monde de 2026 déposera officiellement le dossier de candidature à la FIFA le jeudi 15 mars.
Le Comité présentera ensuite le détail le mardi 20 mars: les villes choisies pour accueillir les matchs, les images des nouveaux stades et de ceux qui seront mis à niveau… Le Comité présentera également le nouveau logo de la campagne, le film publicitaire, les futures infrastructures, mais aussi le coût de l’événement. H.E.

• Rencontre marocco espagnole
Jeudi 1er mars, a eu lieu à Madrid la rencontre habituelle entre responsables de haut niveau espagnols et marocains. Ces  rencontres sont organisées par la Fondation Tanja, créée il y a une dizaine d’années par Rosa Canadas, native de Tanger. Cette fois, les sujets étaient les migrations et les possibilités de coopération Espagne-Maroc en direction de l’Afrique subsaharienne. Etaient notamment présents, Joan  Clos (ancien ministre et directeur actuel du programme Logement Afrique), André Azoulay (conseiller du Souverain), Josep Oliu et Ana Tivalta (président de la banque Sabadell et directrice du corporate banking de cette banque), Said Ibrahim (DG de CFC)... et L’Economiste. Gros débats de couloir: l’arrêt de la Cour européenne de justice sur l’interdiction de la pêche communautaire au large du Sahara. N.S.

• Grand-messe du consumérisme
Le journal Consonews organise, le 15 mars prochain, Journée mondiale des droits des consommateurs, une série de conférences, tables rondes et d’ateliers. L’objectif est de faire de cette journée un évènement annuel, mais aussi d’offrir un espace de réflexion, de rencontre, d’échange, de partage des connaissances et de networking entre les différentes parties. K.A.

• Tourisme: 3% de croissance attendue en 2018
Selon les prévisions d’Oxford Business Group, le tourisme devrait réaliser une croissance de 3% en 2018. Le ministère du Tourisme table sur 1 million de touristes supplémentaires, soit 12 millions d’arrivées sur l’année. Le secteur contribue au PIB à hauteur de plus de 62 milliards de DH. A.R.

• Tanger: La facture des expropriations
Les jugements d’indemnisation pour expropriation continuent de tomber au Conseil de la ville.
Les derniers en date portent sur un total de 54 millions de DH, selon le vice-président, Mohamed Amahjour, prélevés directement dans les caisses de la Commune à la suite de la conclusion d’une dizaine de procédures judiciaires. En 2016, le nombre de dossiers avait atteint un montant de 300 millions de DH. A.A.

• La Snep va doubler sa capacité de production
Après la modernisation de son outil de production qui a nécessité un investissement de 120 millions de DH, la Snep (Société nationale d’électrolyse et de pétrochimie) compte doubler sa production de PVC. L’industriel veut passer de 70.000 tonnes/an actuellement à 90.000 tonnes, avant de monter à 140.000.
L’objectif est de mieux répondre à la croissance de la demande. A.R.

• Projet de concession sur une mine de ghassoul
Le ministère de l’Équipement vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt portant sur la recherche, l’extraction et la valorisation d’une mine de ghassoul  située dans la vallée Ksabi Moulouya (province de Boulemane). La première étape du processus consistera à sélectionner les investisseurs potentiels.  Dans une seconde, le ministère lancera un appel à concurrence. Le dossier de soumission est disponible depuis le jeudi 1er mars. Le dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature a été fixé au 22 mars. H.E.

• L’IECD lance un 4e centre de formation au Maroc
L’Institut européen de coopération et de développement (IECD), menant un programme d’insertion professionnelle des jeunes dans plusieurs pays, Graine d’Espérance, s’apprête à lancer un nouveau centre de formation au Maroc. Il sera bientôt ouvert à Nouaceur (Casablanca), en partenariat avec l’Heure Joyeuse. L’IECD a déjà accompagné la mise en place de 3 premiers centres, à Casablanca (Mkanssa) et Kénitra, offrant des cursus en électricité et mécanique à des jeunes issus de milieux défavorisés. A.Na.

• Première sortie de Laenser après son agression
Mohand Laenser est venu, jeudi 1er mars, assister à l’anniversaire de la Protection civile, à Fès. C’est la première sortie du président du Conseil régional de Fès-Meknès après son agression vendredi dernier sur l’autoroute Tanger-Rabat. Le secrétaire général du Mouvement populaire est apparu avec un oeil au beurre noir. Laenser a été agressé à la sortie de Tanger au niveau de l’oued Tahaddart, sa voiture ayant été la cible de jets de pierres par des inconnus toujours recherchés. Son chauffeur a été grièvement blessé. Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc