×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5181 Le 03/01/2018 | Partager

    ■ Crise catalane: Un coût évalué à un milliard d’euros
    Le coût de la crise de la Catalogne a eu un coût qui peut être évalué à un milliard d’euros, a indiqué lundi le ministre espagnol de l’Economie, Luis de Guindos. Cette perte serait due au ralentissement de la croissance, causé par les récents événements dans la région. «La Catalogne avait une croissance au-dessus de celle de l’Espagne, c’est un des moteurs fondamentaux de la reprise espagnole, cependant, au quatrième trimestre, c’est devenu un fardeau», a-t-il précisé dans un entretien accordé à la radio Cadena Ser. Le ministre a également exprimé son souhait pour que le nouveau gouvernement catalan «soit conscient des coûts que génère cette politique» indépendantiste et «abandonne la voie unilatérale à laquelle s’oppose toute l’Europe et la Communauté internationale».

    ■ Allemagne: Le niveau des actifs au plus haut depuis la réunification
    L’année 2017 a compté le nombre d’actifs le plus important en Allemagne depuis sa réunification, selon les chiffres publiés mardi par l’Office fédérale des statistiques (Destatis). L’effet de vieillissement qui caractérise la population allemande a pu être en effet contré par la présence d’immigrés sur le marché du travail. La population active a progressé dans le secteur des services, ainsi que dans celui de l’industrie manufacturière et de la construction. Le secteur agricole a cependant enregistré un recul de 0,3%.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc