×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Le sommet du G20 se tient sous haute tension

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5059 Le 06/07/2017 | Partager
    Commerce, climat, enjeux géopolitiques… une série de sujets épineux
    Les dirigeants face à des points de vue américains à contre-courant
    le_sommet_g20.jpg
     

    Les dirigeants du G20 se réuniront les 7 et 8 juillet à Hambourg en Allemagne. Ils débattront des principaux sujets que sont l'économie, la finance, le climat, le commerce, l'emploi et la politique de développement. La migration et les flux de réfugiés, ainsi que la lutte contre le terrorisme, figurent parmi les autres questions qui sont à l'ordre du jour du sommet. Les organisateurs s’attendent à plusieurs manifestations en marge de la rencontre où un important dispositif sécuritaire a été déployé. 

    . Commerce mondial: Les membres du G20 représentent plus de 80% du produit intérieur brut (PIB) de la planète et près de deux tiers de la population mondiale. Pour cela, les dirigeants comptent se batailler pour leurs positions sur le commerce mondial face à des points de vue américains à contre-courant. Donald Trump a continué à fustiger notamment l'excédent commercial allemand, qu'il juge excessif. La Maison-Blanche souhaite aussi mettre sur la table la surcapacité mondiale en acier. Ceci avec pour objectif de défendre la sidérurgie américaine face à l'acier chinois à bas prix. Le G20 se tient au moment où le Japon et l'Union européenne doivent signer ce jeudi 
    6 juillet un accord politique fixant le cadre d'un traité de libre-échange. Le Jefta (le pacte de libre-échange entre Européens et Japonais) couvrirait près d'un tiers du PIB mondial et 36,8% des échanges commerciaux.

    . Climat: Un mois après la décision des Etats-Unis de sortir de l'accord de Paris, l'enjeu du sommet sera d'éviter tout nouveau recul en s'assurant que les autres grands pollueurs réaffirment clairement leur adhésion à ce pacte. Les Allemands s'étaient efforcés de mettre au point un «plan d'action» pour faire avancer la mise en œuvre de l'accord. Ratifié par 152 pays, il a pour objectif de limiter la hausse du thermomètre mondial sous 2 °C. Les pays du G20 (dont la Chine et l'Inde) représentent 75% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et 80% des richesses produites. Ils ont un rôle central pour réduire les gaz à effet de serre.

    . Tensions bilatérales: Les entretiens du président américain et son homologue chinois Xi Jinping s'annoncent difficiles. Ceci dans la foulée du lancement mardi 4 juillet d'un missile intercontinental par la Corée du Nord. Pékin, premier allié de Pyongyang, avait par ailleurs déploré en début de semaine le passage d'un navire de guerre américain en mer de Chine. Hambourg accueillera également la première rencontre entre Trump et son homologue russe Vladimir Poutine. Elle est destinée à normaliser les relations entre les deux pays, mises à rude épreuve par la crise ukrainienne, la guerre en Syrie et les accusations d'ingérence russe dans la campagne électorale américaine. Les relations entre l'Allemagne et la Turquie ne cessent de se dégrader. Berlin a encore irrité Ankara la semaine dernière en rejetant une demande d’Erdogan de s'adresser à la communauté turque d'Allemagne en marge du G20.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc