×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    L’Europe, cible d’une série d’attentats

    Par L'Economiste | Edition N°:5051 Le 22/06/2017 | Partager

    L'homme abattu mardi soir par des soldats dans une gare de Bruxelles était de nationalité marocaine et originaire de Molenbeek, rapporte la presse étrangère. Le bagage qu'il a fait exploser contenait «des clous et des bonbonnes de gaz», qui auraient pu faire de nombreuses victimes, a annoncé le parquet fédéral belge. Bruxelles avait été touchée le 22 mars 2016 par des attentats revendiqués par l'EI. Des terroristes s'étaient fait exploser dans le métro et à l'aéroport de Bruxelles, faisant 32 morts. L'enquête avait montré qu'ils appartenaient à la même cellule que celle qui a frappé Paris le 13 novembre 2015, faisant 130 morts.

    Le nouvel acte terroriste à Bruxelles est intervenu au lendemain d’une attaque à Paris, où une personne avait tenté lundi après-midi de percuter avec sa voiture un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées. Il est décédé dans l'accident qu'il a provoqué. L’assaillant était pourtant fiché et détenait légalement des armes.

    De ce fait, la question du suivi des fichés «S» (pour Sûreté de l'Etat), qui avait donné lieu à un débat nourri pendant la campagne présidentielle, s'est à nouveau posée. Ce débat intervient alors qu'un projet de loi antiterroriste doit être présenté cette semaine en Conseil des ministres, pour prendre le relais de l'état d'urgence. L'exécutif entend confier de manière permanente aux préfets et au ministre de l'Intérieur le pouvoir d'assigner des individus dans un «périmètre géographique déterminé» et de perquisitionner de jour comme de nuit.

    Le Royaume-Uni est également confronté à une vague d'attentats, avec trois attaques en trois mois revendiquées par le groupe Etat islamique, qui ont fait un total de 35 morts. La police continuait à déterminer les motivations de l'auteur de l'attentat qui a visé des musulmans à proximité d'une mosquée de Londres.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc