×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5049 Le 20/06/2017 | Partager

• Flexibilité du dirham: L'impact sera «faible» sur les banques   
L’agence de notation Fitch a livré une nouvelle analyse sur le passage à un régime de change flexible. Elle estime ainsi que la libéralisation partielle du régime de change «aura un impact limité sur le secteur bancaire». Pour Fitch, les banques restent très peu exposées aux monnaies étrangères dans leurs activités domestiques. A cela s’ajoute la rareté des dépôts en devises, alors que les prêts en monnaie étrangère sont essentiellement liés au commerce. Globalement, le passage à un régime flottant «aura vraisemblablement un impact limité sur la stabilité macroéconomique à court et moyen terme», relève Fitch. E.M.G.

• Le projet de charte de l’investissement à la CGEM
Mohammed Fikrat, président de la Commission compétitivité du patronat, présentera, ce mardi 20 juin, le projet de charte de l’investissement aux présidents de fédérations professionnelles. La rencontre, qui intervient en marge de l’assemblée générale de la Confédération patronale, a pour objectif de recueillir les propositions d’amendements des opérateurs. Celles-ci seront ensuite transmises au ministère de l’Industrie et du Commerce. H.E.

• BBoA choie ses administrateurs
BMCE Bank of Africa va encore une fois choyer ses administrateurs. Le groupe bancaire entend allouer une somme globale de pas moins de 5 millions de DH aux membres de son conseil d’administration au titre des jetons de présence pour 2016. Il vient d’ailleurs de coopter Azeddine Guessous et Hadeel Ibrahim en tant qu’administrateurs pour les 6 prochains exercices. M.A.B.   

• Prêt de titres: Le volume en baisse
Le volume des opérations de prêt de titres a reculé de 34% au premier trimestre 2017 comparé au dernier trimestre 2016. Il se chiffre à 74,7 milliards de DH, selon l’AMMC. Les OPCVM représentent 63% du volume prêté, suivis par les banques avec 36%. Les emprunteurs sont principalement les banques (44%) et les autres auxiliaires financiers (31%). À noter que les bons du Trésor représentent à eux seuls 80% des titres prêtés sur cette période. E.M.G.

• PME: BP s’allie à Endeavor
Nouvel appui de la BP aux PME. Le groupe a conclu un accord avec l’organisation internationale d’entrepreneurs et de mentors, Endeavor, pour l’accompagnement des PME à fort potentiel de croissance. Une cinquantaine d’entreprises bénéficieront ainsi de ce programme, à travers notamment la mise à disposition d’un réseau local et international de dirigeants et de mentors influents, l’accès à des formations exécutives au sein des universités partenaires ou encore l’accompagnement à la levée de fonds. E.M.G.

• Le déficit commercial poursuit son creusement
Le déficit commercial poursuit son aggravation. Au terme du mois de mai, le besoin s’est encore creusé de plus de 13% pour se chiffrer à 78 milliards de DH. Il s’agit de la résultante de l'augmentation plus importante des importations (+8,6%) que celle des exportations (+5,3%). Cela s’est, tout naturellement, répercuté sur le taux de couverture qui s’est réduit à 56,8% contre 58,6% à fin mai 2016. M.A.B.

• Fortunes diverses pour la balance des paiements en mai
Progression remarquable des flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc. Au terme du mois de mai, ils se sont élevés  à près de 13 milliards de DH, en hausse de 24% par rapport à la même période de 2016. Les recettes MRE se sont elles stabilisées (+0,2%) à  24,32 milliards de DH. En revanche, la balance voyages demeure excédentaire, mais en baisse (5,8%) par rapport à mai 2016 pour se fixer à 16,27 milliards de DH. M.A.B.

• Formation professionnelle: L’OFPPT et Casa Tram lancent une nouvelle filière
En partenariat avec Casa Tram, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion de l'emploi (OFPPT) met en place une nouvelle filière de formation aux métiers de la mobilité durable. Le programme prévoit le développement de la formation par alternance. Des cadres de Casa Tram interviendront dans la formation qui aboutira au recrutement des lauréats de l’OFPPT. T.E.G.

• Industrie: Les patrons optimistes pour le 2e trimestre
L’heure est à l’optimisme dans l’industrie manufacturière. La moitié des chefs d’entreprise anticipent une hausse de la production au 2e trimestre 2017, indique l’enquête de conjoncture du HCP. Une amélioration qui serait due à une hausse de l’activité dans les industries alimentaires et l’industrie chimique. Pour 44% des patrons, les effectifs employés devraient également augmenter. Concernant l’industrie extractive, l’activité devrait maintenir un bon rythme de croissance grâce notamment à une amélioration de la production des phosphates, tandis que l’industrie énergétique resterait stable selon 89% des chefs d’entreprise. E.M.G.

• Energies renouvelables: Coopération Maroc-Suède
Le Maroc et la Suède veulent mener des initiatives concrètes dans le domaine des énergies renouvelables et intensifier leurs échanges en la matière. Mustapha Bakkoury, président du directoire de Masen, a effectué la semaine dernière une visite de 2 jours dans la capitale suédoise à l’invitation du secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires européennes et du commerce, Oscar Stenstrom. Le patron de Masen n’a pas manqué d’inciter les opérateurs suédois à s’installer au Maroc en tirant profit de la stabilité politique et de la position géographique stratégique du Royaume en tant que passerelle entre l’Europe et l’Afrique, en plus de son cadre juridique et économique favorable à l’investissement. A.E.

• Agroalimentaire: Le Maroc au Fancy Food New York
Une quinzaine de sociétés marocaines participera du 25 au 27 juin à la 63e édition du Summer Fancy Food New York. Parmi les produits ciblés, l’huile d’olive, les conserves d’olives, de poissons, les sauces et condiments, le couscous… Fancy Food est l’un des plus grands salons dédiés à l’agro-industrie. L’édition 2017 accueille 2.400 exposants de 80 pays. Plus de 25.000 visiteurs professionnels y sont attendus. H.E.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc