×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Fondation Mohammed V: Un modèle économique qui réinvente le social

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5039 Le 06/06/2017 | Partager
    Nouveau concept de projets médico-sociaux
    Une filière de soins de proximité accessibles aux plus défavorisées
    Soins dentaires, Alzheimer, préscolaire, addictologie… les nouveaux périmètres
    roi_fondation_mohammed_v_039.jpg

    Le Souverain a inauguré dimanche 28 mai, au quartier Ennahda à Rabat, un centre d’accueil de jour des malades atteints d’Alzheimer, réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour un investissement global de 9 millions de DH (Ph. MAP)

    Ramadan est sans conteste le mois le plus chargé pour la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Et bien que la distribution des paniers Ramadan soit l’une de ses actions phares, la Fondation va au-delà en organisant l’opération Marhaba, les caravanes médicales, les interventions humanitaires…

    Mais aujourd’hui, son champ d’action s’élargit et se diversifie, notamment sur le volet médical.  D’ailleurs, l’année dernière, un budget de 180 millions de DH a été consacré aux projets à caractère médico-social, soit pratiquement la recette d’une campagne de solidarité (191,2 millions de DH en 2016).

    «Cette année, ce choix se confirme avec le lancement de plusieurs structures de prise en charge médicale et de soins de santé», souligne Sanae Dardikh, responsable communication de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. En effet, le Souverain vient d’inaugurer début Ramadan un centre d’addictologie, un projet solidaire destiné à la prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives.

    Il s’agit de la 9e structure du genre lancée depuis 2010 après celles de Casablanca, Rabat, Tétouan, Oujda, Nador, Tanger, Fès… Deux nouveaux centres sont en construction à Casablanca et Tanger. Autre domaine d’action novateur pour la Fondation: la prise en charge des patients atteints d’Alzheimer. Le Souverain a en effet inauguré, dimanche 28 mai, un centre d’accueil de jour des malades atteints d’Alzheimer à Rabat (Hay Ennahda).

    Il s’agit d’un nouveau concept de projet médico-social qui englobe une double prise en charge: celle des patients atteints d’Alzheimer à un stade léger ou modéré et vivant à domicile, combinée à l’accompagnement de leurs aidants familiaux. Le pôle médical prodigue également des soins en médecine générale, psychiatrie, psychomotricité, neurologie, orthophonie et kinésithérapie. Le pôle d’accompagnement social, pierre angulaire de ce centre, abrite, quant à lui, des ateliers destinés aux personnes malades (simulation cognitive, médiation artistique), et aux aidants (formation et sensibilisation).

    projets_fondatiosn_mohammed_v_039.jpg

     Les centres sociaux et l’assistance médicale ont toujours figuré parmi les priorités de la Fondation Mohammed V pour la solidarité

    Doté d’une capacité de 100 places, le centre a déjà démarré ses activités avec l’accueil d’une vingtaine de patients. Un vrai soulagement pour les familles qui bénéficient également d’un soutien psychologique. Même les soins dentaires prodigués aux démunis figureront désormais parmi les actions de la Fondation. En effet, la construction d’un centre dédié aux soins bucco-dentaires a été lancée le 30 mai dernier à Rabat.

    Fruit d’un investissement de 16 millions de DH, le futur centre, le 1er en son genre, dispensera des soins dentaires aux enfants et adultes de la région de Rabat-Salé-Kénitra. Il veillera également au développement d'actions de prévention, d'information et de sensibilisation aux risques liés au tabagisme, à l'automédication et à l'hygiène bucco-dentaire. L'objectif étant l'amélioration de la santé bucco-dentaire de la population.

    Autre centre, dont les travaux de construction viennent d’être lancés, celui de la  formation dans les fonctions sociales et éducatives, un projet solidaire favorisant l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et la scolarisation de la petite enfance.

    Mobilisant une enveloppe budgétaire de l’ordre de 6 millions de DH, cette structure dispose d’une capacité de 150 stagiaires. Elle offrira aux bénéficiaires des formations qualifiantes dans des métiers sociaux, notamment ceux des éducateurs spécialisés, des éducateurs du préscolaire et des aides de vie sociale. Il devra également participer à l’éducation et à la préscolarisation de près de 120 enfants issus de milieux défavorisés.

    5,4 milliards de DH

    La Fondation Mohammed V pour la solidarité vient de lancer la 3e édition de la caravane médicale, qui se poursuivra jusqu’au 22 juin. Au total, plus de 30.000 bénéficiaires sont ciblés dans 4 provinces: Taza, Guercif, Sefrou et Taounate. Sept unités médicales effectueront des consultations et des soins multidisciplinaires  dans des localités comme Bouchabel, Ghefsaï, Tahla, Oued Amlil… Au programme: dépistage et traitement des pathologies chroniques, ainsi que la distribution de prothèses pour les personnes à mobilité réduite.
    L’opération Marhaba est un autre rendez-vous incontournable de la Fondation Mohammed V. Cette année, elle se déroule du 5 juin au 15 septembre. Près de 500 assistants sociaux seront mobilisés ainsi que 307 personnes représentant le corps médical.  Par ailleurs, le bilan 2016 de la Fondation Mohammed V fait valoir un cumul de 5,4 milliards de DH d’engagements au profit de 6,3 millions de personnes. Au total, la fondation a mené 70 opérations à caractère médical, avec la participation de 21 associations en plus des médecins relevant du ministère de la Santé. S’y ajoutent 539 médecins bénévoles, 359 infirmiers bénévoles dans une quarantaine de provinces ciblées.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc