×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Oujda: La plateforme de génie industriel opérationnelle

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5035 Le 31/05/2017 | Partager
    Accompagner les unités industrielles régionales
    Transfert technologique, innovations, analyse vibratoire… pour booster l’emploi
    oujda_platforme_industriel_035.jpg

    Grâce à leur dynamisme, leur richesse et la diversité de leurs activités et métiers, ces industries assurent des débouchés aux programmes structurants de l’Oriental (PH. Ensao)

    La plateforme technologique du génie industriel (PFT2M) de l’école nationale des sciences appliquées d’Oujda (ENSAO) est désormais opérationnelle. Une réalisation pour faire bénéficier les unités industrielles de la région des avancées technologiques innovantes dans les domaines de la production, la maintenance, la construction, les transports et la santé.

    Elle assurera également le transfert technologique vers les entreprises et propose différents services: étude, conseil, prestations techniques, expertise et formation.

    La plateforme servira en amont à l’accélération de la recherche scientifique en matériaux et énergie, procédés innovants, stockage de l’énergie, matériaux intelligents, coproduits et techniques de valorisation, application des matériaux en industrie et génie civil.

    Fruit d’un partenariat entre l’université Mohammed Ier d’Oujda et l’Institut de recherche en sciences et ingénierie des matériaux de la Faculté Polytechnique de Mons (Belgique), la PFT2M a pour objectif le développement d’une formation en génie mécanique et sciences des matériaux en adéquation avec les besoins du milieu socioéconomique régional.

    La formation est axée sur trois filières des sciences des matériaux: la métallurgie, le traitement des surfaces et caractérisation physico-chimique des matériaux. En génie mécanique, les différents lauréats de l’ENSAO se chargeront du contrôle non destructif, l’analyse vibratoire et la thermographie infrarouge. S’ajoutent à ces spécialités la gestion industrielle environnementale via un système de management (qualité, sécurité, environnement et efficacité énergétique) un traitement des déchets industriels avec étude d’impact.

    La plateforme dispose de cinq ateliers: conception et fabrication assistée par ordinateur, contrôle industriel, métallurgie, métrologie et atelier de fabrication mécanique. «Le secteur du génie industriel est appelé à jouer pleinement son rôle de propulseur du tissu industriel régional comme il est appelé à réussir des projets innovants en la matière» souligne Mohammed Ben Kaddour, président de l’université Mohammed Ier.

    Outre son rôle stratégique de pourvoyeur de biens d’équipements à l’économie et de leur maintenance, il contribue au renforcement de l’infrastructure industrielle. De son côté El Bachir El Kihel, du comité d’organisation et professeur chercheur à l’ENSAO, a précisé que le secteur des matériaux joue, grâce à la PTF2M, un rôle important dans les différentes politiques sectorielles de développement puisqu’il regroupe des activités indispensables à la croissance.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc