×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Autoroutes: Une stratégie réorientée usagers

    Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:4992 Le 30/03/2017 | Partager
    150.000 cartes Jawaz dans les prochains mois
    Les caméras de télésurveillance accessibles aux clients
    Les gares de péage agrandies pour en finir avec les bouchons
    autoroutes_092.jpg

    Avec la mise à jour du schéma d’armature autoroutier à l’horizon 2030, l’ADM va réaliser des tronçons de 800 km. Les financements seront assurés par de nouvelles formules dans la mesure où le budget de l’Etat n’est plus suffisant. L’endettement reste le gros problème: 41 milliards de DH!

    2017 sera l’année du lancement de la stratégie orientée client de la société nationale des autoroutes du Maroc (ADM). Ainsi, la carte Jawaz, qui permet de passer dans les gares de péage sans s’arrêter, sera généralisée sur l’ensemble du territoire. Anouar Benazouz, DG de l’ADM, table sur 150.000 cartes dans les prochains mois contre 60.000 actuellement. Ce mécanisme crée plus de fluidité dans les gares de péage.

    «Comme nous ne pouvons plus exproprier pour agrandir les gares de péage, nous avons décidé d’augmenter nos capacités avec la digitalisation et le télépéage», souligne Benazouz. Les clients pourront, sans se déplacer, charger leur carte via Internet ou par smartphone. L’accès à l’information devient plus facile. «Nous avons des caméras de télésurveillance destinées à l’usage interne. Par la digitalisation, nous les rendons accessibles à tout le monde. Le client peut visualiser sur son écran les gares avant de planifier ses déplacements, et éviter ainsi les bouchons, particulièrement l’été», ajoute le DG.

    En attendant, le réseau d’autoroutes compte aujourd’hui près de 1.800 km. Avec la mise à jour du schéma d’armature autoroutier national à l’horizon 2030, le Maroc se dotera de nouvelles liaisons, en réalisant des tronçons de plus de 800 km. Sauf que l’ADM manque de fonds pour financer ce programme ambitieux. Les modèles PPP et le budget de l’Etat ne suffiront pas au bouclage des financements. Enfin et surtout, il y a le gros problème de la dette: le montant s’élève à 41 milliards de DH en 2016.

    Le schéma autoroutier national prévoit la construction de l’axe Oujda-la frontière, Guercif-Nador et les liens entre les chefs lieux des régions comme Marakech-Béni Mellal, Béni Mellal-Fès, Fès Tétouan-Tanger. Ces axes doivent être précisés dans le prochain contrat-programme. L’ADM va intervenir principalement sur trois chantiers sur le grand Casablanca. Il s’agit du triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid, en passant par l’aéroport, de la voie de contournement et un tronçon entre Tit-Mellil et Berrechid. Les automobilistes n’auront plus à aller jusqu’à Sidi Maârouf pour tourner.

    Ce qui leur fera gagner du temps. Un échangeur est prévu à Ain Dalia et un autre à Ain Taouajtate. Les gares de péage de Marrakech, de Tit-Mellil et de l’aéroport sont agrandies. Cette opération sera menée à Bouskoura, où les casablancais, qui partent le week-end vers Marrakech, souffrent. Cette solution sera opérationnelle dès le mois de juin.

    Contrat-programme

    La société des autoroutes du Maroc a tenu son conseil d’administration vendredi dernier. Mais le DG n’a pas souhaité en parler, invoquant «une absence de validation du PV». Même topo pour les axes du plan de développement 2020, qui est également lié au contrat-programme que l’entreprise continue de négocier avec les ministères de l’Equipement et celui des Finances depuis plus d’une année. En fait, la période préélectorale et le blocage de plus de 5 mois pour la formation du gouvernement ont retardé le bouclage  du contrat-programme.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc